JOURNEE DE L’ETUDIANT EN PRODUCTION ET SANTE ANIMALE: L’EPAC s’applique pour une meilleure visibilité de la filière PSA

100

 

L'EPAC

L’EPAC

Conformément à la tradition, ce pour le compte de l’année 2016, les étudiants en production et santé animale(PSA), un département couplé à l’Ecole Polytechnique d’Abomey Calavi(EPAC), ont lancé officiellement la journée de l’étudiant en production et santé animale (JEPSA) le jeudi 28 juillet 2016. La cérémonie de lancement a eu lieu dans ladite école.


« La PSA au cœur du développement local et communautaire », c’est le thème sur lequel s’est portée la journée de l’étudiant en production et santé animale (JEPSA). Pour cette édition, les étudiants venus de toutes parts, ont suivi des communications qui ont marqué le déroulement de l’évènement. Il s’agit des échanges sur le GVS et les crédits-ONG présenté par SANNI. Aux mots des conférenciers, l’utilité de la filière PSA n’est plus à démontrer. Profitant donc de l’occasion, ils n’ont pas manqué de rappeler aux étudiants de la filière, leur rôle : œuvrer pour la valorisation de l’espèce animale où qu’ils soient. Du côté des étudiants participants, cette journée révèle l’importance de la filière PSA à toute la face du monde. C’est dans cet ordre d’idée que Josmine AMAMION, vice-présidente de comité d’organisation(CO), confie : « l’objectif visé en organisant cette journée est de faire part à nos frères et sœurs en PSA de l’importance de leur filière». Une formule partagée par Ange-Régis ZOCLANCLOUNON, vice-président du C.O qui ajoute que la séance leur permettra d’apprendre plus, de se connaître entre eux et mieux cerner le terrain. Ainsi pour évaluer les connaissances et les compétences des apprenants, un jeu de question-réponse s’est ouvert et a retenu l’attention de plus d’un. Pour ceux qui se sont en sorti gagnant, des lots de consolation leur ont été donnés. Il faut noter que des prestations de danses et de loisirs comme le jeu de ludo, de dame, d’échec, et de la bougie ont enrichi l’édition 2016 de cette journée.
Isaac Kotchikpa (stag)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *