JOURNEE INTERNATIONALE DES SIG A L’UAC : L’ONG GEOMAD RENFORCE LA CAPACITE DES ETUDIANTS GEOMATICIENS

88
Le mercredi 13 novembre 2019, l’ONG Géomatique pour le Développement Durable et ses co-organisateurs ont  organisé une mini-conférence à l’intention des étudiants géomaticiens. L’événement s’est déroulée dans le bâtiment c de la Zone master de l’Enam de l’Université d’Abomey-calavi.

<<SIG et le développement d’une nation>>, c’est autour de ce thème que  les échanges de cette mini-conférence ont eu lieu .

Tenue dans le bâtiment C de la Zone master de l’uac, le mercredi 13 novembre 2019, cette conférence entre dans le cadre de la journée internationale  des Systemes d’information Géographique. Plusieurs communications ont meublé l’événement dont les thèmes développés sont, entre autre  :<<la conservation de la biodiversité; Molusce : outil d’analyse et des simulations des changements d’occupation des terres; carto-tourisme; Map et Jerry 2 , projet de cartographie collaborative du quartier ladji par l’association openstreetmap Bénin ;SIG stratégique : solution customer tracker >>.

Selon Guillaume Affoutou, l’un des  communicateurs, la géomatique est née de la carto-tourisme et contribue à l’ouverture des données géographiques dans le domaine du tourisme.

Pour Frédéric ABIODOU, président du comité  d’organisation de cette activité, après avoir clarifié la notion de système d’information géographique, rappelle que cette mini-conférence est  une occasion de partager entre les différentes organisations Non Gouvernementales et structures qui font usage des SIG au Bénin.

Par ailleurs l’initiative a été appréciée par certains acteurs universitaires, présent à cette activité. Pour le Dr MAMA Daouda, enseignant au département de la géographie, <<c’est une initiative à saluer,  que tous les acteurs travaillent beaucoup plus, pour que vive la géomatique et que vive le  Benin>>.

Néanmoins Gildas BoKo, spécialiste des questions environnementales, n’a pas manqué de souligner quelques défis à relever, pour lui, <<la  mini-conférence est une très bonne  initiative certes, mais les défis restent encore à relever, surtout les spécialistes qui vont accompagner les étudiants dans leur formation>>. Cette cérémonie s’est achevée par la mise en place d’un présidium pour répondre aux préoccupations des participants.

Cynthia Nadège Dossou (stag)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *