JPO 2020 : l’EACE à la recherche des moyens pour hisser le Bénin.

103

L’Ensemble Artistique et Culturel des Étudiants organise du 10 au 14 novembre des Journées Portes Ouvertes à l’UAC. Pour cette première édition, « la visibilité, l’achat de matériel et la recherche des moyens» sont les objectifs visés, a indiqué la directrice lors de sa conférence de presse tenue ce lundi 2 novembre dans l’amphithéâtre Houdégbé de l’Université d’Abomey-Calavi.

6, 5 millions de FCFA : voilà le fonds qu’a besoin l’institution artistique des étudiants pour s’approprier des instruments de qualité afin de pouvoir assurer une meilleure formation aux étudiants à sa charge. Ce n’est qu’à ce titre que l’EACE se fera compétitif pour faire rayonner le Bénin, a assuré l’ancien directeur Francis. Selon Cybelline de-Souza, l’actuelle directrice, la vétusté des matériels et le manque de financement à l’EACE sont inquiétants. L’État a cessé «d’accorder son aide à l’institution depuis cinq ans. Il est temps de la doter de moyens », a-t-elle indiqué. L’EACE, étant frappé par le sevrage de financement aux organisations faîtières de l’université d’Abomey-Calavi et la pandémie de covid-19 qui bloque ses prestations artistiques, ses responsables sollicitent à travers « la vente des articles artistiques réalisés et des prestations artistiques journées portes ouvertes» des partenaires financiers, à en croire à la directrice car «les ressources humaines, il y en a » à l’EACE, a-t-elle rassuré.

Faut-il le préciser, l’EACE créé en 1977, est une institution para-académique qui forme des Étudiants dans les domaines tels que l’art plastique, la couture, la coiffure, le théâtre, la chorégraphie.

Abdel Karim (Stag)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *