LANCEMENT OFFICIEL DU QUINQUAGÉNAIRE DE L’UNIVERSITÉ D’ABOMEY CALAVI
Une occasion de commémoration et de projection dans le futur.

127

L’amphithéâtre Idriss Itno déby de l’Université d’Abomey Calavi a abrité le vendredi 06 novembre 2020 la cérémonie d’ouverture des activités concernant le cinquantième anniversaire de ladite Université. Elle s’est déroulée en présence des autorités rectorales, décanales ainsi que des personnalités d’ici et d’ailleurs
” Le cinquantenaire correspond à la maturité générationnelle , organisationnelle et intellectuelle de l’Université d’Abomey Calavi” C’est ce qu’on peut retenir des propos de la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique , Eléonore yayi ladekan. Cette célébration des 50 ans de la première université du Bénin, l’ancien Dahomey s’est basée sur thème “50 ans, l’UAC résolument engagée pour l’université moderne et du troisième millénaire”. C’est dans cette logique de la thématique de l’anniversaire que s’inspire le recteur de l’Université d’Abomey calavi , Pofesseur Maxime Da-Cruz ainsi que la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique en rappelant l’historicité de la création de l’UAC. cette université qui s’appelait entre temps l’université du Dahomey. A cet effet, le recteur s’est particulièrement accentué sur les différentes réalisations opérées à l’université d’Abomey Calavi depuis le premier recteur, Professeur Édouard Joshua ADJANONHOUN jusqu’à l’actuel ( 6novembre 1970 au 6 novembre 2020). Il s’agit entre autre de <> a mentionné le recteur. Cependant, pour une meilleure formation de qualité le recteur et ses collaborateurs promettent relever les défis en travaillant inlassablement et de promouvoir le développement des innovations technologiques. Cet événement a été enjolivé par des prestations culturelles de l’EACE (Ensemble Artistique et culturel des Etudiants). Cette commémoration a connu la participation effective de plusieurs autres Ministres et honoraires ministres, dont celui de l’enseignement secondaire Mahougnon Kakpo, de celle des affaires sociales Véronique Tognifidé, de la Communication et de la Poste Alain Orunla, Barthélémy Kassa, Arifari Baco, et d’un parterre d’autorités du monde universitaire, et politico-administratives et les étudiants. Le dépôt de pierre , les animations de stands et la photo de famille des personnalités présentes ont également marqué la cérémonie.

Esther HOUESSOU , Josiane Gonou , Eden Adegnandjou (stags)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *