L’un des projets phares du gouvernement Talon dénommé assurance pour le renforcement du capital humain (Arch) en son volet assurance-maladie a été lancé le lundi 29 juillet 2019. Cette cérémonie s’est déroulée en présence des membres de l’équipe gouvernementale au centre de santé de Glo-Djigbé avec la présence effective du chef d’arrondissement, Thomas Ouinsou.


La phase pilote du volet assurance-maladie du projet assurance pour le renforcement du capital humain prévue dans le programme d’action du gouvernement est entrée dans sa phase opérationnelle dans l’après-midi de ce lundi 29 juillet 2019 à Glo-Djigbé, commune d’Abomey-Calavi. Impactant directement 120 000 personnes environ dans les zones sanitaires Sô-Ava/Abomey-Calavi ; Dassa-Zoumé/Glazoué et Djougou/Copargo/ Ouaké, le projet consiste à prendre en charge les soins de santé des personnes démunies. Selon Abdoulaye Bio Tchané, ministre chargé du plan et du développement et chef de la délégation du gouvernement, « la mise en œuvre du volet assurance- maladie va se faire par adhésion progressive ».

Pour le chef de l’arrondissement de la localité, Thomas Ouinsou, c’est une vraie marque de considération du président Talon pour son arrondissement. « Je suis très content du Président de la République Patrice Talon et de tout son gouvernement pour avoir choisi le centre de santé de mon arrondissement pour le lancement officiel du projet Arch dans son volet assurance-maladie », a souligné le numéro 1 du milieu. Précisons que la délégation gouvernementale est complétée par Benjamin Hounkpatin, ministre de la Santé, Bintou Adam, ministre des Affaires sociales et Aurelie Adam Soulé de l’économie numérique.

 

 

Maurice KOUMASSA