LIGUE 1 BÉNINOISE DE FOOTBALL : Que retenir des 9 journées de confrontation

122

Démarré le 8 juillet 2017, le championnat béninois de première division est à mi-chemin après les rencontres de ce 2 et 3 septembre 2017. À la fin de cette phase allée, quelques statistiques s’avèrent indispensable à retenir.

Même perturbé par les matchs de la sélection locale pour les éliminatoires du CHAN 2018 occasionnant des reports logiques de certains matchs, le football n’a cessé de rouler sur les différentes pelouses de Ligue 1 béninoise. Ainsi, ASPAC, Ayéma et ESAE ont encore deux matchs à rattraper. Énergie, Buffles, JSA, Dynamo, Dragons et USS Kraké totalisent quant à eu un (1) match de retard chacun.

En ce qui concerne les statistiques à retenir, il faut noter que Énergie FC et BÉKÉ FC sont les seuls clubs à gagner plus de matchs durant cette phase aller avec quatre (4) victoires chacune. Tonnerre FC de Bohicon, lanterne rouge de la poule A est le seul club n’ayant pas encore connu de victoire cette saison : aucun match gagné en 8 sorties.

Par ailleurs, le club de Djougou est l’équipe la plus efficace offensivement durant cette première partie ; les Panthères ont la meilleure attaque actuelle du championnat avec 9 réalisations. Dans le même temps, Dynamo FC (Poule A), Dragons et Mambas noirs (Poule B) ont la plus mauvaise attaque en inscrivant que trois (3) buts chacun durant cette première phase.

La meilleure défense jusque-là est celle des Dragons. Le club le plus titré du pays n’a encaissé qu’un seul but en huit matchs, ce qui les a coutés leur seule défaite en championnat, en déplacement à Ayéma. Les Panthères, même s’ils sont efficaces en attaque, ont également une défense médiocre : aucun club n’a encaissé plus de buts (13) que le club du nord.

L’autre chose à ne pas oublier est que Énergie FC et Jeunesse athlétique de Cotonou (JAC) sont les clubs qui sont jusque-là invaincus en Ligue 1.

En attente des matchs en retard, il faut noter qu’au terme de cette phase, Énergie (Poule A) et ASOS (Poule B) sont les leadeurs provisoires de chaque groupe. Et si le championnat était terminé, Tonnerre, Requins et Mambas noirs seraient relégués en Ligue 2. Encore la phase retour donc pour ces différents clubs de se relancer.

HOMEKAN Lazare & Bidossessi Alexandre AYADJI (Stags)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *