Ligue 1 béninoise de football : UPI-ONM, un promu ambitieux

136

Le 29 septembre prochain, le championnat béninois de football démarrera de plus belle avec la plus grande joie des amateurs comme des professionnels de foot à divers niveaux. En attente du démarrage, les clubs affûtent leurs armes pour affronter cette compétition qui s’annonce à grands pas. C’est le cas du promu UPI-ONM monté en ligue cette saison.

2ème du dernier exercice saison 2017-2018, les poulains du coach Roger Janvier ENAMA et du président du club Valère Kakai GLELE se préparent de manière très intense du côté du CEG Gbegamey. Suite aux arrivées de certains joueurs de très grandes factures afin de renforcer l’équipe tels que l’international béninois Arnaud SEKA, du nigérian Friday venu de la République Tchèque, de Gnahoui Franck et de la jeune pépite arrivée tout fraîchement de la Côte d’Ivoire, Segnon Dorgelès pour ne citer que ceux-là, les autres déjà présent aussi se battent très durement afin de faire partir de la liste définitive qui sera rendue d’ici la semaine prochaine. Car une liste de 20 joueurs est pressentie pour prendre part au championnat.  Aux entrainements comme aux différents matchs amicaux, la concurrence est rude à divers niveaux. Janvier ENAMA et son président Kakai GLELE espèrent jouer les premiers rôles cette saison.

Pourront-ils y arriver ? Une chose est certaine, l’UPI-ONM, au vue de son effectif et de sa présaison amplement satisfaisante dans l’ensemble ne vont guère jouer le maintien mais vont être de sérieux prétendants au titre en bousculant les cadors comme le champion en titre Buffles FC, son dauphin Energie FC ainsi que les requins de l’Atlantique et l’Aspacentre autres.

 

Jean-Hugues SETTIN



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *