Ligue des champions UEFA 2021: Guardiola vs Pochettino, Tuchel vs Zidane, les retrouvailles

30

À l’issu des ¼ de finale retour de la ligue des champions 2020-2021, les 4 équipes pour le carré d’as sont connues. Le Paris Saint Germain, Chelsea, Manchester City et le Réal de Madrid ont une possibilité de s’adjuger le titre au soir du 29 mai à Istanbul.

Bourreaux respectivement du Bayern de Munich, du FC Porto, du Borussia Dortmund et de Liverpool lors de la double confrontation en ¼ de finale, le Paris Saint Germain, Chelsea, Manchester City et le Réal de Madrid s’offrent une place pour l’étape des demies finales de la compétition. Si les hommes de Mauricio Pochettino ont réussi à éliminer les protégés de Hans Flick dans la double confrontation (3-3 cumul), ils se frotteront à nouveau à un concurrent de taille, Manchester City. Les anglais se sont défaits des Allemands du Borussia Dortmund (4-2 cumul) lors du tour précédent. De l’autre côté, Chelsea s’est séparé des Porto (2-1 cumul) et affrontera les champions de 2018, le Réal de Madrid vainqueur de Liverpool (3-1 cumul).

Pochettino bien armé

Après avoir frappé fort en sortant le Barça et le Bayern, le PSG s’apprête à défier Manchester City en demi-finale de C1. Meilleure attaque et meilleure défense de Premier League dont elle est leader, l’équipe entraînée par Pep Guardiola n’a encaissé que trois buts depuis le début de la Ligue des champions, dont deux contre Dortmund au tour précédent. Avant la demi-finale de Ligue des champions entre le PSG et Manchester City, Pep Guardiola a souvent pris l’avantage sur Mauricio Pochettino lors de leurs confrontations directes. Mais sur la scène européenne, c’est l’Argentin qui est sorti vainqueur de leur unique affrontement. Avant le choc entre le Paris-Saint-Germain et Manchester City, les deux entraîneurs se sont déjà croisés à 18 reprises en douze ans. Pep Guardiola est ainsi le technicien que Mauricio Pochettino a le plus souvent affronté. Le bilan, lui, est largement en faveur de Pep Guardiola (10 victoires, contre seulement 3 pour Pochettino), mais il s’explique par les équipes qu’ont dirigées jusqu’ici les deux hommes. Avec le Barca et Manchester City, l’un a toujours eu à sa disposition des effectifs pléthoriques, quand l’autre a connu des fortunes diverses avec l’Espanyol Barcelone et Tottenham. D’ailleurs, Pochettino compte malgré tout quelques jolis coups contre son adversaire espagnol. Une victoire 2-1, en février 2009, dans le derby de Barcelone, avait marqué les esprits. Ensuite, surtout, il y a eu le quart de finale de Ligue des champions, au printemps 2019, lors duquel les Spurs avaient éliminé les Citizens. Dans un match retour au spectacle peu ordinaire, où le score était de 2-2 après 11 minutes de jeu, City s’était imposé 4-3 mais s’était vu refuser le but de la qualification par le VAR dans le temps additionnel. Cet affrontement reste à ce jour le seul entre Guardiola et Pochettino en Ligue des champions. Dans moins de deux semaines, désormais à la tête du Paris-Saint-Germain, avec des effectifs cette fois comparables, l’entraîneur argentin compte bien accentuer un peu plus ce rapport de force sur la scène européenne. En cas de succès sur la confrontation aller-retour, Pochettino permettrait au club parisien d’atteindre sa deuxième finale consécutive dans la compétition, alors que Manchester City n’a jamais passé les demi-finales.

La revanche de Zizou ?

“Je veux rencontrer le Real”, a déclaré Thomas Tuchel au journal The Guardian au soir de sa qualification avant le match entre Liverpool et le Real.  S’il n’a pas donné plus de détails, on peut déduire du fait que Tuchel n’a jamais perdu contre Zidane sur le banc d’entraîneur. Après deux périodes de fonction à Dortmund et au PSG, Tuchel compte 4 rencontres avec Zidane pour un résultat de zéro défaite au compteur: 1 victoire et 3 nuls. Ceci représente un point positif pour le technicien allemand qui pourrait se diriger vers sa deuxième finale consécutive de la Ligue des champions. Zidane est incontestablement le maître sur le terrain de jeu le plus prestigieux de la planète, mais Tuchel est le seul entraîneur à avoir affronté le stratège français en Ligue des champions sans recevoir de fruits amers. Comme son collègue allemand, Zidane a également connu une saison étrange avec plein de nouveautés. La défense patchwork et l’ancien trio de milieux de terrain sont ensemble depuis 6 ans, mais avec toutes ces matières premières, Zidane sort toujours le Real de la crise étape par étape. Ils sont revenus en demi-finale après 3 ans d’absence et à ce stade, personne n’était plus apprécié que le Real grâce à la classe de Zidane et grâce à l’ADN qui coule dans les veines de Los Blancos. Au cours de sa période au pouvoir, Zidane a également conclu de nombreux accords particuliers avec Chelsea. C’est aussi un autre “prédestiné” de Zidane lorsque la visite le rapproche de Chelsea. Zidane a repoussé Kovacic de Berbaneu pour récupérer Courtois et Hazard.

Il faut souligner que les ½ finales démarrent dès le 27 avril et s’achèvent le lendemain pour la phase aller. Quant à la phase retour, elle s’étend du 4 au 5 mai. Les deux vainqueurs seront au stade d’Istanbul le 29 mai 2021. Les dés sont désormais jetés, les yeux rivés sur les quatre candidats au titre. Mais avec une nouvelle atmosphère sur le plan européen, la C1 pourra-t-elle remporter son bras de fer face à la Super ligue initiée par 12 des grands clubs du vieux continent ?

                                                       Mathias VEDOGBETON & Stanislas SAGBO



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *