MESURES CONTRE LE COVID 19 A L’UAC : L’UAC POURSUIT LES ACTIVITES ACADEMIQUES

118

Malgré la note de service du recteur portant interdiction de manifestation de plus de 50 personnes, plusieurs entités poursuivent les cours. C’est le constat fait ce vendredi dans les amphithéâtres de l’Université d’Abomey-Calavi. Mais ce que plusieurs ne savent pas, c’est que la note de service du Recteur n’interdit pas les cours académiques à l’Uac. Seulement que des dispositions ne sont pas prises pour l’encadrement par les entités.

Les scènes de cours avec la pléthore d’étudiants se poursuivent à l’UAC dans plusieurs amphithéâtres. C’est le constat fait dans certains  amphithéâtres notamment ceux de  A750, A1000 et B1000 qui grouillent d’étudiants comme de coutume.

Les étudiants serrés entre eux et sans précaution aucune. À l’entrée des salles, aucun dispositif de lavage de main n’est installé pour permettre aux occupants de se désinfecter à l’eau et au savon.

Ainsi que la faculté de droits et de science politique (FADESP) dans l’amphi B1000. Et pourtant certains étudiants en regroupement ont donné de la voix la veille en invitant leurs camarades à rester à la maison en brandissant la décision rectorale.

Mais d’autres interprètent autrement la note de service dont le mot <<manifestation>> prête à confusion. C’est le cas de Chérif qui soutient que <<cette décision n’empêchera pas la propagation du virus dans les amphis théâtre car leur effectif dépasse plus de 1500  étudiants.>> Plusieurs étudiants sont dans une confusion et réclament une nouvelle décision rectorale plus claire.

 

GOMINA Hadjarath et MEDOADOKON Elias  (stags)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *