OLOUWATOBI EVODIE YAï : Une perle dans l’arène footballistique de Le Héraut

95

Passionnée des lettres, férue du sport, Oluwatobi Evodie YAÏ est journaliste et footballeuse au sein de l’équipe féminine du premier journal des étudiants du Bénin Le Héraut.

Teint éclatant, svelte de forme, plein de sourire, tendre à aborder, Oluwatobi Evodie YAÏ a vu le jour le 30 novembre 1995 à Agbon dans la commune de Bantè, d’un père infirmier YAÏ Bonaventure et d’une mère ménagère ODAH Florence. Titulaire d’un Certificat d’Etude Primaire à l’EPP Ahouaga à Abomey en 2007, elle fait son entrée au collège catholique Jean Paul II de Djougou où elle décroche non seulement son BEPC en 2011 mais aussi son baccalauréat en 2014.

N’attendant pas s’arrêter de sitôt, elle opte pour les études universitaires au département d’espagnol à l’université d’Abomey-Calavi. Actuellement en 3ème année de licence, elle a décidé de faire carrière dans le journalisme et le foot. Evoluant au poste du milieu de terrain à la presse universitaire Le héraut, elle constitue une pièce capitale pour les performances victorieuse de son équipe. Aussi, demoiselle YAÏ est locuteur de plusieurs langues à savoir : le nago, le dendi, le fon, l’espagnol et le français. Comme distraction, elle aime écouter la musique, la lecture.

Sa préférence gastronomique se résume à la pâte de cossette d’igname accompagnée de la sauce gluante. Pour ne pas se fier à une seule corde, elle s’est fait former en décoration, en cuisine, en fabrication des accessoires de mode et des transformations agro-alimentaires. Evodie YAÏ  reste une personne extravertie, qui aime vivre en communauté et ne cesse d’apporter son grain de sel pour l’évolution d’une organisation.

 

Sylvie Aïtcha GOSSEVI (Stag)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *