La Directrice du COUS-AC

Opération « Zéro ordure » sur le campus d’Abomey-calavi : Christhelle Houndonougbo et son personnel prônent la propreté en milieu universitaire

70

 

La Directrice du COUS-AC

La Directrice du COUS-AC

La Directrice du Centre des œuvres universitaires et sociales d’Abomey-Calavi a effectué une descente sur le campus d’Abomey-Calavi  objectif : accompagner son personnel pour l’opération « Zéro ordure sur le campus ». Les travaux de la campagne de salubrité se sont déroulés le mardi 29 mars 2016 à l’Université d’Abomey-Calavi.

 

Redonner un visage salubre aux artères du  campus d’Abomey-Calavi et permettre aux étudiants d’étudier dans un environnement sain, tel est le but que s’est fixé Christhelle Houndonougbo, directrice du Centre des Œuvres universitaires et sociales (COUS-AC), en collaboration avec son personnel administratif depuis son avènement à la tête de l’institution. Pour une quatrième fois, toujours aussi active, elle est allée sacrifier à la traditionnelle campagne mensuelle de salubrité afin de réitérer son engagement et sa détermination à rendre propre le campus. Pour l’occasion qu’elle s’est offerte, hier mardi, avec son personnel, les matériels adéquats comme coupe-coupe, paniers, balais, houes, râteaux, et bien d’autres outils ont été mis à contribution afin de rendre propres les domaines ciblés. Participant à cette édition de salubrité, le président de l’Union nationale des étudiants du Bénin, Nicolas Zinsou a salué l’initiative de Christhelle Houndonnougbo et a promis mobilisé ses camarades étudiants pour la 5e édition qui s’annonce déjà pour le mois prochain. Pour le personnel de l’institution, « il est inévitable de rendre son cadre de travail propre. Et comme nous avons décidé, il y a quatre mois, avec notre patronne, nous n’allons pas baisser les bras, puisque c’est un devoir de soutenir ses nobles initiatives. » « Nous allons œuvrer afin de pérenniser cette initiative et la directrice pourrait compter sur son personnel à chaque fois », ont laissé entendre Koupei Fauste et Daniel Sondjo, respectivement responsables des restaurants universitaires et secrétaire général du Syntra-cous-ac.  Rendez-vous est pris pour le mois prochain.

 

Moise TCHEGNONSI

 



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *