Orientation des nouveaux bacheliers à L’UAC :  L’UDBN œuvre pour un choix pertinent des filières de formations

116

Sur le haut parainnage de l’honnorable Clautide PRUDENCIO, présidente de la commission « Education » à l’assemblée nationale du Bénin, l’Union pour le Développement du Bénin Nouveau (UDBN) des universités du Bénin a  organisée à l’intention des nouveaux bacheliers, une séance d’orientation. L’événement a eu lieu dans l’amphi Ouattara de l’université d’Abomey-Calavi(UAC) le samedi 15 septembre 2018.

Permettre aux nouveaux bacheliers d’éviter d’emprunter les sentiers du chômage à travers le choix de leur  filière de formation en ces débuts du cursus universitaire ; Partager avec ceux-ci les avantages et opportunités des formations para-académiques se déroulant à l’Université d’Abomey-Calavi et dans les autres universités du Bénin. Ainsi se décline le mobile de la journée d’orientation organisée par l’Union pour le Développement d’un Bénin Nouveau (UDBN- Section des Universités du Bénin). Parrainée par l’honorable Claudine Prudencio, Présidente de l’UDBN et Présidente de la Commission « Education » de la 7ème législature du Bénin, l’initiative a connu la présence d’une horde de nouveaux bacheliers à la quête de l’information pour une entrée universitaire équilibrée et rassurante. Pour l’occasion, trois communications ont été servies à la multitude de jeunes venus.

Il s’agit respectivement de : « processus d’inscription des nouveaux bacheliers » présentée par Adam Moussa ; de « Comment choisir sa faculté ou école universitaire pour un avenir radieux ? » conduite par le docteur Guy Wokou, et des « institutions spécialisées de l’Uac : Quelles opportunités d’emplois ? abordée par Carlos Zinsou, directeur de l’Ensemble Artistique et Culturelle des Etudiants.  Quant à la première, conduite par un membre des agents inscripteurs de l’UAC,  elle s’est focalisée “sur comment devenir étudiant dans les universités publique du Bénin”. Après avoir exposé les différentes étapes et formalités à remplir  pour deveni étudiant à l’UAC, l’orateur n’a pas manqué de répondre aux différentes questions d’éclaircissement des nouveaux de l’assistance.

S’agissant de la deuxième communication, elle s’est accentuée sur les critères sur  devant guider l’étudiant dans le choix de son école ou faculté, les erreurs à éviter. Pour le communicateur, Dr Guy Wokou,  avant le choix des différentes offres de formations universitaires, les nouveaux universitaires doivent prendre en considération les questions « qui peut faire quoi ? Quand et Où ? ». « Evitez de vous inscrire par camaraderie, par fratrie, par appartenance religieuse ou politique etc. mais plutôt s’orienter sur la base de ses champs et compétences, de même que la carière souhaitée tout en considérant ce que l’on peut » a-t-il prodigué en conseil à ceux-ci. C’est alors que Carlos Adékambi ZINSOU, Directeur de l’EACE et président de l’Ensemble Artistique et Culturel des Etudiants, de son côté, va présenter aux néophytes les véritables réalités auxquelles ils seront astreints dans leur cursus académique. Ceci à travert la présentation des Institution Spésialisées des universités publiques du Bénin, qui  leur seront très utile tout le long de leur cursus universitaire à l’en croire.

our l’organisatrice générale de l’UDBN des Universités, Carine Agossou, « cette journée se veut être un canal de référence pouvant contribuer à trouver des mesures idoines aux insuccès des nouveaux bacheliers en matière d’orientation et de participer à faire de l’insertion professionnelle de ceux-ci, chose aisée ». Le professeur Edmond SOSSOUKPE, représentant de l’honorable Claudine Prudencio en présence des membres du comité d’organisation avec à sa tête Aristide SETTIN, et de quelques responsables d’organisations estudiantines a par ailleurs encouragés et prodigués des conseils aux nouvelles venues dans ’’l’univers du savoir ’’, afin de mieux  préparer leur cursus universitaire.

Serge ADJAKOU (Stag)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *