Passation de charge à l’UAC : Ector Zondeme prend officiellement les rênes du BUE-FAST

122
L’équipe nouvellement élue pour diriger le Bureau d’union d’entité de la faculté des sciences et techniques(BUE-FAST) du campus universitaire d’Abomey-Calavi, pour le compte de la mandature 2019-2020, a été installée dans ses fonctions. La cérémonie officielle organisée à cet effet s’est déroulée le mercredi 7 août 2019 dans l’amphi A400 de L’UAC.

Travailler en franche collaboration pour relever les défis qui s’imposent dans cette faculté a été la préoccupation majeure autour de laquelle la cérémonie officielle de passation de charge est tenue. En présence de quelques autorités de la communauté estudiantine, en l’occurrence celle de la FAST, la prise officielle de fonctions de la nouvelle équipe dirigeante s’est déroulée conformément aux textes qui régissent BUE-FAST. C’est à Fiacre Tossou, président sorti, que l’honneur a échu d’inviter les membres du nouveau bureau à travailler en harmonie pour relever les enjeux et défis relatifs aux intérêts des étudiants de la FAST. Il les a aussi appelés à la veille d’esprit pour ne pas fléchir, dans la défense de leurs droits, sous les intimidations des autorités de ladite faculté. S’inscrivant dans la même logique, Ector Zondeme, président entrant, au nom de l’équipe dont il est la tête, a avoué avoir mesuré la portée des problèmes auxquels sont confrontés les étudiants de la FAST pendant leur parcours universitaire. « Pour cela, je me suis fixé comme objectif de travailler en franche collaboration avec les autorités décanales. », a fait savoir Ector Zondeme. Des conseils, de la part de quelques autorités fédérales, ont été également prodigués à l’endroit de l’équipe investie.
La composition de la nouvelle équipe se présente comme suit :
Zondeme Ector, président ; Adanto Evo, premier vice-président ; Dossou Joseph, deuxième vice-président ; Sonkoudokpo Véricas, secrétaire général ; Kantchekon Alexandre, secrétaire général adjoint ; Jules Tolo, secrétaire chargé à la communication ; Lécher Toviéssi, organisateur principal ; Setondji Didier, trésorier général et Bopassa trésorier général adjoint.

 

Rodrigue KOSSOUHO (Stag)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *