PRÉSENTATION DE VŒUX À L’UAC : L’équipe rectorale sacrifie à la tradition

34

Devant plusieurs autorités universitaires et un parterre d’étudiants, le rectorat de l’université d’Abomey-Calavi a procédé le vendredi 11 janvier 2019 à la traditionnelle présentation des vœux du Nouvel An à la communauté universitaire. Cette cérémonie déroulée dans l’amphi Idriss Deby a été une occasion pour l’équipe rectorale de présenter le bilan des actions qu’elle a entreprises depuis sa prise de fonction jusqu’à ce jour.Dirigée par Maxime da Cruz, l’équipe rectorale de l’Université d’Abomey-Calavi n’a pas dérogé à la règle de présentation des vœux à la communauté universitaire. Pour cette nouvelle année 2019, le rectorat par la voix du recteur Maxime da CRUZ, a souhaité ses sincères et meilleurs vœux de santé, de paix durable, de joie, et d’espérance dans la vie à la communauté universitaire. Pour ce dernier, ces vœux sont dotés d’une charge spirituelle, émotionnelle et énergétique. Il invite à cet effet ses confrères acteurs de la communauté universitaire à travailler pour un objectif commun en vue de l’épanouissement de tous. « Nous devons nous comporter comme des ouvriers qui recherchent la perfection, le beau et le bien », a-t-il ajouté. Une occasion pour lui et son équipe de présenter le bilan de leurs réalisations depuis leur prise de fonction. Il s’agit notamment de la construction du laboratoire génétique de la FAST, du pavage du tronçon station PUMA-Houdégbé, de la dynamisation et de la coopération internationale, du renforcement de gouvernance académique, l’installation de 100 bancs publics pour ne citer que ces actions-là. À leur tour, les différentes composantes de l’Uac à travers leurs représentants ont présenté leurs vœux à l’équipe rectorale. Ainsi, la représentante des chefs d’établissement, Odile GUEDEGBE, a souhaité à l’équipe rectorale, une pleine énergie, une paix profonde, la sagesse, l’épanouissement et une très bonne gouvernance pour être un bon modèle aux autres universités. Elle a lancé un appel à l’amélioration continue et progressive de l’enseignement scientifique et la couverture du ¾ des établissements. C’est dans cette perspective que le représentant du personnel Administratif, Technique et du Service a exhorté le recteur à l’élaboration d’un plan de formation à court et à long terme pour le besoin facultatif, la régularisation et la réorganisation du calendrier universitaire. Après s’être livré au même exercice de ses prédécesseurs, Alimi GOUNOU représentant les étudiants n’a pas manqué d’évoquer quelques défis à relever. Pour ce fait, il a exhorté l’équipe rectorale à amener les chefs d’établissement à respecter l’arrêté 034 portant frais de délivrance des actes administratifs. Pour finir, cette cérémonie a été aussi marquée par la remise de lettre de félicitations à ceux qui durant 30 ans au moins ont turbiné pour l’Uac avec abnégation et dévouement ainsi que les agents qui ont fait montre de modèle dans l’exercice de leur fonction.

Justine LAOUROU



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *