PRESERVATION DE LA PAIX EN PERIODE ÉLECTORALE:
Les jeunes débattent de la question

471

De concert avec plusieurs structures notamment les organisations non gouvernementale osana, femme est capable, woman and power association et autres. l’ONG Jeunesse et Talant pour le sommet, a organisé le samedi 28 Novembre 2020 une conférence débat. Déroulée dans la salle Angélique KIDJO de la bibliothèque ” Bénin excellence” de Zogbadjè, ladite conférence vise à informer la jeunesse sur les démarches à mener en période préélectorale et électorale pour préserver la paix.

« Période préélectorale : que faire en tant que jeunes pour préserver la paix ? ». C’est autour de ce thème que les panelistes ont eu à échanger lors de la conférence débat organisée par l’ONG Jeunesse et Talant pour le sommet. En effet, au regard, des nombreuses tumultes observées dans certains pays de la sous-région lors des périodes préélectorales et électorale, le président de l’ONG ” Jeunesse et Talant pour le sommet», Kévin Akin et ses collaborateurs ont jugé opportun, l’organisation de cette conférence à l’endroit de la couche juvénile. A l’en croire, « Quand on veut parler d’une guerre dans un pays, ça part souvent des jeunes ». S’inscrivant dans la même vienne, Aziz Akambi, spécialiste des questions de gestion de crises, en présentant l’Etat des lieux sur l’implication des jeunes dans l’entretien des crises en période électorale en Afrique, a révélé que « plus de 2 million d’enfants sont impliqués dans les conflits ». Pour prévenir cet état de chose « il faille sensibiliser les jeunes sur les comportements allant dans le sens de la préservation de la paix en période préélectorale et électorale » va-t-il suggérer. Par ailleurs, le politologue Expédit Ologoun, préconise «Qu’il faut être des pèlerins de la paix que d’être des évangélisateurs de la paix pour préserver la paix » Le président Kévin Akin s’est dit très satisfait de l’initiative et de son déroulement a adressé ses mots de reconnaissance à tous notamment au responsables de la bibliothèque ” Bénin excellence” de Zogbadjè. A sa suite, les participants n’ont pas caché leurs impressions et ont promis partager autour d’eux l’information reçue. Notons qu’étaient présents à cette conférence une cinquantaine d’étudiants de l’uac.


Paterne HOUNFO (Stag)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *