UAC, FNEB, Lettre Ouverte, Président Talon, Alimi Gounou, Le Héraut, 2018, Bénin

PRISE DE PHOTO DES BACHELIERS À L’UAC : La FNEB plaide pour une opération souple (La date butoir reportée)

134

 

En vue de s’enquérir de l’évolution de la séance de prise de photos des nouveaux bacheliers, les responsables de la Fédération Nationale des Etudiants du Bénin ont visité ce lundi 20 novembre 2017, le centre d’inscription IILACI de l’université d’Abomey-Calavi.

Après avoir pris connaissance des peines des étudiants liées notamment à l’insuffisance de matériels pouvant servir ces milliers de bacheliers, l’équipe de Alimi Gounou n’est pas restée indifférente. Pour soulager ses mandants, au détour de ladite visite, elle a porté un plaidoyer auprès du Chef Scolarité Central de l’Uac pour exposer les ratés de l’opération.

De ce plaidoyer, il en ressort que la clôture de la prise de photos préalablement prévue pour le lundi 27 novembre 2017, est reportée à une date ultérieure. Aussi, à en croire le Chef Scolarité Central, les nouveaux bacheliers peuvent se présenter dans les écoles telles ENEAM, EPAC pour s’inscrire, car les bases de données de tous ces centres sont rattachées à celle centrale qui se trouve à l’Uac.

Ainsi, ceux habitant à Cotonou et environ peuvent se faire enregistrer à l’École Nationale d’Économie Appliquée et de Management(ENEAM). Pour ceux en provenance de l’Ouémé (étudiants de l’IMSP, INJEPS, centre universitaire d’Adjarra et ENS), les inscriptions leur sont possibles à l’Ecole Normale Supérieure de Porto-Novo.

 

Sylvestre TCHOMAKOU



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *