Les Écureuils du Bénin

 QUALIFICATION POUR LES DEMI-FINALES : Et si les écureuils décrochaient le trophée de l’UFOA ?

104

La troisième journée de la phase de poule du tournoi de l’UFOA a donné son verdict le mardi 19 septembre 2017. À l’issu du match en effet, les poulains de Oumar Tchomogo ont remporté le pari en se glissant en demi-finale du tournoi par une victoire de 2 buts à 1. Si par ce fait le Bénin fait une entrée non moins décisive dans l’histoire, le risque d’une victoire des écureuils n’est de ce fait plus à négliger. Le Bénin ne pourrait-il pas décrocher le titre ?

Le passage de la phase de poule pour les demi-finales du tournoi de l’UFOA a été des plus rudes pour les écureuils locaux. En effet, les écureuils locaux du Bénin ont souffert avant de  gagner les Ménas du Niger. Si déjà à l’entame de la première partie les poulains d’Oumar Tchomogo ont été cueillis à froid par les Nigériens, la gestion de la première partie n’a pas aussi manqué se révéler être un parcours du combattant. Après l’ouverture du score à la 3 minutes par Victorien Adébayor pour les Nigériens, malgré que les écureuils aient pris les choses en mains, ce n’est qu’à la 37ème minute que Rodrigue Fassinou a réussi à remettre les tabliers à 1 but partout. Ceci, bénéficiant de leur supériorité numérique avec l’expulsion de deux joueurs nigériens. Mais ce n’est vraiment du retour des vestiaires que la délivrance s’est prononcés avec l’aggravation du score par Jules Elégbédé à la 88ème minute. Le Bénin continu donc bien le tournoi dans le carré d’as.

Espoir ?

Par cette qualification pour les demi-finales, le Bénin peut se targuer d’avoir réalisé un exploit. Mais l’option de ramener le titre à Cotonou reste aussi un défi. À voir les autres équipes qualifiées pour l’avant-dernier duel, à savoir : le Ghana, Le Nigéria et le Niger ; on se demande si les écureuils pourront faire grande chose. Les prestations desdites équipes n’étant pas des moindres, le Bénin passe bien pour un poids plume face à ces géants du football. Encore que leur prochain match étant contre le Nigéria. Néanmoins, la détermination des poulains d’Oumar Tchomogo n’est non plus à négliger. Leur seul challenge serait bien la réorganisation de leur arrière défensif. La qualité des attaquants n’étant pas à discuter, Oumar Tchomogo pourrait compter sur leur capacité à faire la différence à n’importe quel moment du match. Le grand défi pour les écureuils est la bonne gestion de leur match.

Frédéric ACAKPO & Méphis Marcodias KITI (Stags)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *