Tincy, Adjagoni, carte sur table

Reçu en Audience  au ministère de l’Industrie et du Commerce : Gatien Adjagboni plaide pour l’assainissement du secteur de la boulangerie et de la pâtisserie

108

Le président de l’association nationale des propriétaires et exploitants de boulangeries et pâtisseries du Bénin (Anapeb) Gatien Adjagboni a été reçu en audience par  le ministre de l’Industrie et du Commerce Serge Ahissou, le jeudi 18 janvier 2018.

Le but de cette rencontre est non seulement de faire un compte rendu des activités du bureau au ministre de tutelle, mais aussi de faire part de certaines difficultés que rencontre la corporation qu’il dirige. À cet effet, a la tête d’une délégation de l’association nationale des propriétaires et exploitants de boulangeries et pâtisseries du Bénin, Gatien Adjagoni, au nom de ses collègues, après les salutations d’usage et présenter sa délégation, souhaité l’accompagnement et le soutien du gouvernement dans leur lutte pour l’assainissement de la corporation.

En effet, explique –t-il, le secteur de la boulangerie est un secteur important qu’il faut suivre et accompagner. Celui-ci a d’ailleurs fait un clin d’œil à toutes les démarches du gouvernement pour assainir le secteur. Fier de cette démarche, le ministre Serge Ahissou a encouragé et rassuré l’Anapeb de la volonté du chef de l’État, le président Patrice Talon, et de son gouvernement à apporter des solutions durables aux problèmes du monde de la boulangerie et de la pâtisserie au Bénin.

Les différents points à l’ordre du jour ont fait l’objet d’une présentation détaillée de la part du président de l’Anapeb. À la fin de l’audience, les membres du bureau de l’Anpeb sont sortis rassurer de cette audience, satisfaits d’une volonté affichée du ministre  d’avancer ensemble pour la structuration de la corporation.

Sylvestre DOSSA



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *