Rencontre des points focaux genre des entités de l’Uac : Les représentants genres  mis en condition par l’Observatoire  genre

127

Le mercredi 04 juillet 2018, l’amphithéâtre ETISALAT a servi de cadre pour la tenue d’une séance d’atelier de formation initié par  observatoire genre au profit des points  focaux genre des entités de l’Université d’Abomey-Calavi,  Ladite rencontre convoquée, vient pour lancer les activités dudit Observatoire.

Assurer l’intégration transversale du genre, organiser des ateliers débats sur le genre, assurer le suivi continu de la mise en œuvre des grilles méthodologiques du genre pour des actions correctives si nécessaires, œuvre à réduire les écarts entre le sexe à l’Uac, tels sont les principaux sujets qui ont été au cœur des débats lors de la rencontre. Avec  pour objectif d’assurer : d’une part l’égalité et faire référence aux capacités égales des hommes et des femmes aux opportunités de la vie et d’autre part l’équité.

Ceci dans le but de renvoyer à la notion le moyen qui permet d’atteindre l’égalité.  A en croire la coordonnatrice Pascaline Babadankpodji,  cette rencontre vient pour nouer une relation entre l’observatoire genre et les points focaux genre de chaque entité de l’Uac afin de permettre une parfaite collaboration dans l’administration universitaire. Présent à la cérémonie d’ouverture, Le  recteur de l’Uac, Maxime da Cruz a officiellement installé les points focaux avant de les exhorter à plus œuvrer pour les réalisations des actions de l’observatoire genre. Quand à  Colette Azandjeme, point focal de l’Institut Régional de la Santé Publique, ‘’ cette opportunité existe désormais sur l’Uac et va permettre à tous les acteurs de travailler en bonne symbiose. Concernant notre coup de main à cette initiative, nous mettrons en place des cellules dans nos entités qui nous permettra d’élaborer un plan d’action sur ce que nous ferons pour améliorer nos joies et à la suite nous rendrons  compte au fur et à mesure à l’observatoire pour pouvoir avancer ».

Environ une trentaine de personnes  venues des différentes entités de l’université d’Abomey-Calavi assistées à la  rencontre. Entre autres, présents, Dr Mariette Hounton point focal genre de la Faculté des Science Economique et de Gestion, Ariane Djossou Segla et Sylvain A. Vissoh points focaux genre de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales, Karima Sylla Doukoure membre rectoral, Dr Mathieu Dehoumon Chaire de l’Organisation des Nations Unis pour l’Education la Science et la Culture. Une rencontre est prévue pour les jours à venir.

Alban G. FAGNIHOUN (stag)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *