Rencontre Gouvernement — Syndicalistes : Les bases d’une année scolaire apaisée posées

134
Le gouvernement a rencontré les différentes centrales et confédérations syndicales le jeudi 5 septembre 2019 à Cotonou. Objectif de la rencontre, discuter avec les syndicalistes pour trouver les voies et moyens pour une année scolaire sans perturbations.

Échanger avec les syndicats sur les différents points de revendications et de divergences pour trouver un terrain d’entente afin que la prochaine rentrée scolaire soit apaisée, tel est l’objectif de la première rencontre de négociation entre gouvernement et centrales et confédérations syndicales au titre de l’année scolaire 2019-2020. Ladite rencontre a connu la participation effective des six centrales et confédérations syndicales, des ministres chargés de l’éducation et autres membres du gouvernement. Les échanges ont principalement tourné autour des points de revendication des syndicats et de l’engagement réciproque entre le gouvernement et les syndicats pour une rentrée apaisée, sans mouvements de grève.

Selon Aboudoulaye Bio Tchané, ministre d’État chargé du plan et du développement, cette rencontre permettra de faire le point des préparatifs de la prochaine rentrée avec les ministres sectoriels et d’évaluer le niveau de satisfaction des revendications transversales des travailleurs du secteur de l’éducation.

Par ailleurs, il faut notifier que les syndicats ont saisi l’occasion pour plaider en faveur des travailleurs intervenants dans le secteur éducatif pour une augmentation des salaires et l’amélioration de leurs conditions de travail.

 

Alban Tchalla (Stag)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *