RENTRÉE ACADEMIQUE 2020-2021 À L’UAC:Maxime da-Cruz et la communauté universitaire s’engagent à relever les grands défis de l’année

147

Le lancement officiel de la rentrée académique 2020-2021 s’est tenu à l’Université d’Abomey-Calavi le mercredi 28 octobre 2020. Cette cérémonie a réuni les acteurs universitaires dans l’amphithéâtre Idriss Déby Itno autour du thème « la recherche portant sur la personne humaine».

Une nouvelle année pour relever les grands défis. C’est ce qu’on peut retenir de l’intervention des uns et autres lors du lancement officiel de la rentrée académique 2020-2021. Cette cérémonie s’est déroulée en présence de l’équipe rectorale ainsi que des acteurs à divers niveaux du monde universitaire. « Au nom de l’équipe rectorale et en mon nom propre, je déclare lancée solennellement ce mercredi 28 octobre 2020, la rentrée académique à l’université d’Abomey Calavi et nous nous engageons à relever les défis ». C’est en ces mots que le Recteur Maxime da-Cruz, a donné le top du démarrage effectif des activités académiques à l’UAC. Selon lui, malgré la pandémie du corona virus, les activités académiques au cours de l’année écoulée sont allées à leur terme dans un climat apaisé et une franche collaboration avec tous. Plusieurs défis sont toutefois à relever au cours l’année académique qui s’ouvre, notamment « la réalisation de procédure administrative et financière, le développement des applications de paiement en ligne au niveau des partenaires Eco-banck, la généralisation des diplômes en anglais, dans toutes les écoles et entités de l’UAC » a expliqué le recteur de l’UAC. Au cours de son allocution, le représentant des enseignants, Professeur Etene Cyr Gervais a remercié l’équipe rectorale pour avoir conçu avec ambition un plan d’aménagement de l’UAC. Tout en évoquant certains problèmes comme le harcèlement sexuel, le trafic d’influence et l’escroquerie qui freinent la bonne marche des activités académiques, il appelle ses collègues à la vigilance. Présent à cette rencontre, Ludger Zannou, Président de l’Union Nationale des Scolaires et Étudiants du Bénin(UNSEB), représentant les étudiants de l’Uac, a fait part aux autorités des calvaires liés aux allocations universitaires, la question des 08 semestres et bien d’autres problèmes qui compliquent la vie aux étudiants. Par ailleurs, il convient de souligner qu’en signe de reconnaissances, des lettres de félicitations ont été remises à plusieurs enseignants pour les efforts fournis et leurs contributions à l’évolution de l’Université.

Brice Medoadokon et Élysées Togboe (Stags)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *