Rentrée académique solennelle 2017-2018 à l’UAC : Brice Sinsin lance sa dernière année académique

97

L’Université d’Abomey-Calavi a fait ce jeudi 5 octobre sa rentrée académique 2017-2018 de façon solennelle. Occasion de lancement officiel des activités académiques dans la plus grande université du Bénin, elle n’a pas manqué d’être un creuset d’échange sur l’assurance qualité à l’Uac, mais aussi d’être la marque de la prise d’un tout dernier virage par l’équipe Sinsin.

Sous le sceau de la qualité dans l’enseignement supérieur, la rentrée académique solennelle 2017-2018 vient ce jour marqué le démarrage des activités académiques à l’Université d’Abomey-Calavi. En présence du représentant de l’autorité de tutelle, le professeur Bienvenue Koudjo, directeur de cabinet de la MESRS, la cérémonie de lancement n’a pas manqué de servir de tremplin pour le témoignage à l’équipe rectorale en place, toute la reconnaissance de la communauté universitaire pour le dévouement à la cause universitaire. C’est alors à juste titre que le premier intervenant à ladite rentrée, Gérard Agossa, représentant le personnel administratif, après avoir remercier l’assistance présente, une présence qui << dénote de l’intérêt pour la cause de l’Uac>>, a témoigné la gratitude du personnel qu’il représente à l’équipe en place et dont le mandat tire à sa fin en décembre prochain.

Dans cette même logique, le professeur Mama Daouda, directeur de l’Institut National de l’Eau (Ine), représentant le corps des enseignants chercheurs, a rappelé les réalisations de l’équipe rectorale tout en invitant les futurs responsables de l’Uac, à maintenir les acquis de l’actuelle équipe. Il a fini par souhaiter à la communauté universitaire un très bon démarrage des activités académiques. Le professeur Brice Augustin Sinsin, recteur de l’UAC, a, à sa prise de parole, fait un bref bilan de ses activités à la tête de l’Université, relever les problèmes auxquels sont toujours confrontés l’Uac et invité la communauté universitaire a donné le meilleur de lui-même pour cette nouvelle année qui démarre. Par ailleurs, il a profité de cette cérémonie pour décerner un prix de félicitations à Murielle Y. Agbahoungbata, lauréate du prix « ma thèse en 180 secondes », au nom de l’UAC et pour célébrer l’excellence.

Il faut retenir que le DC de la MESRS a au cours de la cérémonie, rappelé les grandes réformes en cours dans l’enseignement supérieur. Une conférence inaugurale sur le thème : << l’assurance qualité dans l’enseignement supérieur : des enjeux mondiaux aux perspectives à l’UAC>>, conférence animée par le professeur Agbossou Euloge, directeur du centre de pédagogie universitaire et d’assurance qualité (CPUAQ), au nom de l’institution, a marqué la cérémonie.

Luc Antoine AMEGNISSE



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *