RENTREE SOLENNELLE 2019 A L’INMAAC : L’ART ET LA CULTURE SE DONNENT LA MAIN

114

L’Institut Nationale  des Métiers d’Art, d’Archéologie, et de la Culture a organisé sa rentrée solennelle le lundi 04 novembre 2019. C’est l’amphi Etisalat qui a servi de cadre pour ladite cérémonie.

Devant un parterre personnalités, aux nombres desquels les étudiants et les professionnels des médias, l’Institut National des Métiers d’Art, d’Archéologie et de la culture (INMAAC), lancé officiellement ses activités pour le compte de la nouvelle rentrée académique.

Prenant la parole à cet effet, Daniel Da-Cruz représentant du personnel administratif de l’INMAC, dans son mot de bienvenue, a remercié les invités pour avoir honorés de leur présence et n’a pas manqué d’exhorter tout le personnel administratif sans distinction <<au travail et au travail  bien fait>>.

Allant dans la même optique, Ange-Marie HOUESSOU, représentant des enseignants de l’INMAAC, dans son discours  a demandé aux enseignants de poursuivre le travail pour que<< l’institut donne de bons produits à l’avenir>>.

A noter qu’une communication portant sur le thème  « L’art et la science une indissociable complicité millénaire» , dirigée de main de maître par Marcel Didier HOUENOUDE, directeur de l’institut, a permis aux étudiants présents de comprendre que l’art et les mathématiques se complètent, ainsi que la géométrie et la peinture.

Il affirme d’ailleurs à cet effet que « le mathématiciens a besoin d’intuition dans sa progression et l’artiste utilise son intuition dans sa création classique ». Il finira par recommander aux parents de plus orienter leurs enfants vers les métiers de l’art et de la culture.

Yahsmine FOUSSENI (stag)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *