Rentrée solennelle des JLB de la promotion 2016 : 30 jeunes leaders béninois à l’école de la FES

129

fes_logo_24mm4-672x330Les jeunes Leaders du Bénin (JLB) retenus ont officiellement fait leur rentrée solennelle à la fondation Friedrich Ebert pour renforcer leurs capacités de jeunes leaders afin de faire face aux enjeux majeurs de la nation et de se préparer à assumer, à l’avenir, des responsabilités de haut niveau dans les différentes sphères de la vie sociopolitique et économique nationale. Une cérémonie qui a eu lieu le jeudi 26 mai 2016 au Majestic Palace Cadjehoun à Cotonou a connu la présence du ministre des Sports, du résident et de l’Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne.

Ils sont au total trente (30) jeunes leaders du Bénin retenus cette année pour constituer la promotion 2016 de la fondation Friedrich Ebert. Une promotion composée de jeunes hommes et femmes âgés de 22 ans à 35 ans, titulaires de différents diplômes supérieurs académiques à savoir la licence, le master, le BTS, le DEA et le Doctorat. Ils vont bénéficier pendant six mois environs, d’un programme de formation en leadership intitulé « Jeunes Leaders du Bénin » (JLB) à la fondation Friedrich Ebert. Une formation qui va permettre à ces jeunes héréditaires des partis politiques, des organisations syndicales et de la société civile du Bénin d’approfondir leurs connaissances de savoir-faire dans différents domaines de la vie sociopolitique et économique. À en croire Klaus-Peter Treydte, représentant de la fondation, Friedrich Edert assure la forme des jeunes leaders dans le but de les ressourcer pour confronter et envisager les défis de la gouvernance démocratique et du développement durable. « … il faut les développer nous-mêmes, ici, aujourd’hui, sur le tas… » A-t-il précisé. Une initiative qui est à sa troisième phase pilote de recrutement prend en compte la troisième promotion des JLB. Une promotion qui sera formée davantage en leadership grâce à l’acquisition de connaissances, et du travail continu des participants. Circonstance pour la fondation de réitérer une troisième fois son ambition de faire de ces jeunes sélectionnés, une jeunesse de qualité prête pour servir le Bénin. Pour l’ambassadeur de l’Allemagne, Walter L. Von den Driesch, c’est une occasion pour les nouvelles recrues qui ont pu convaincre les jurys au cours du processus de sélection à mouvoir pour le changement social et le renforcement de la démocratie béninoise. Présent à cette cérémonie, Oswald HOMEKY, ministre des Sports, de la Jeunesse et de Loisir, a d’abord exprimé ses sincères remerciements non seulement à la République fédérale d’Allemagne, mais aussi à la fondation Friedrich Ebert pour l’initiative et le soutien des jeunes leaders béninois. Par ailleurs, il a précisé que le gouvernement central prendra en compte aussi bien la promotion 2016 qui vient d’effectuer sa rentrée, ainsi que les deux autres promotions des années antérieures et celles des années à venir pour un bon suivi de leur formation. Il faut noter qu’avant la sélection, la fondation a reçu deux-cents (200) dossiers de candidatures de jeunes leaders dont 54 ont été auditionnés et 30 ont été retenus.

Moïse TCHEGNONSI



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *