Représentation des Nations Unies au Togo : Damien Mama entre officiellement dans ses fonctions

102

Trois mois après sa nomination par le Secrétaire Général des Nations Unies, António Guterres, Damien Mama prend enfin fonction et succède à Khardiata Lo N’diaye en poste depuis 2011. Dans la logique de s’installer officiellement, celui-ci a remis ses lettres de créance au président Faure Gnassingbé au palais de la présidence de la République à Lomé, en présence des membres du gouvernement et des représentants du corps diplomatique.

Nommé coordonnateur résident du Système des Nations Unies au Togo, le Béninois Damien Mama prend aussi fonction comme représentant du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) dans le même pays. Ancien chef du Bureau des Opérations et de l’Etat de droit au sein de la Mission de l’Organisation des Nations unies pour la Stabilisation en République Démocratique du Congo (MONUSCO), Damien Mama travaillé dans plusieurs pays africains sur les questions de développement, de paix et de sécurité́, y compris comme représentant résident adjoint du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Togo et directeur de la stabilisation et du relèvement au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

Après la cérémonie de remise de lettre de créance, le haut fonctionnaire des Nations Unies a confié, selon une publication de l’agence de presse AfreePress, que l’objectif concret qu’il compte atteindre est celui de l’accompagnement des populations, du travail acharné pour changer leur vie. C’est donc en ces termes qu’il affirme « Nous n’allons pas nous focaliser sur les discours mais nous allons travailler concrètement à transformer la vie des populations ». Pour sa part, le président de la République Togolaise lui a assuré que « le Togo restera engagé pour les Objectifs de Développement Durable (ODD) ». Il faut retenir que le désormais coordonnateur résident du Système des Nations Unies au Togo est âgé de 45 ans et a été Rédacteur en Chef du Journal Le Héraut.

Luc Antoine AMEGNISSE



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *