Retrait du relevé du BAC 2018 : L’invite de Alphonse da Silva aux candidats

113

Après les épreuves facultatives, sportives et orales, le Directeur de l’Office du Baccalauréat (DOB) informe les participants au baccalauréat session de juillet 2018 que leurs relevés sont déjà disponibles dans les centres de composition. C’est à travers un message en date du lundi 20 août dernier adressé aux candidats qu’il invite ces derniers à aller les retirer.

Lundi 20 et mercredi 22 août 2018 sont les deux dates auxquelles les candidats sont invités. Ces derniers, d’après le Dob Alphonse da Silva, qu’ils soient admis ou non, se doivent de se rendre à leurs centres respectifs aux jours indiqués, en vue de procéder au retrait de leur relevé de note. À en croire ses propos, passés les jours fixés, les concernés devront se diriger vers la direction départementale de l’enseignement primaire et secondaire (DDEPS) dans le ressort de leur lieu de composition pour le faire.

L’une des raisons principales qui donne une nouvelle couleur à la valeur de se retrait de relevé de note c’est que les candidats même non admis en auront besoin <<car il va faire partir des pièces de constitution des dossiers pour l’examen du Baccalauréat de l’année prochaine>>, a fait comprendre le DOB. Il a également rappeler aux candidats l’importance de la légalisation de ladite pièce après son retrait. Pour rappel, l’examen du Baccalauréat session de juillet 2018 a tenu en juillet 2018 à connu sur le plan national, un taux d’admissibilité de 33,43%.

Fidégnon HOUÈDOHOUN



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *