SANTE : LE CDLS-TP  EN ORDRE DE BATAILLE CONTRE LES MALADIES INFECTIEUSES ET TROPICALES DANS LE BORGOU

128

Le conseil national de lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose, le paludisme, les infections sexuellement transmissibles, les hépatites et les épidémies (CNLS-TP) a tenu le mercredi 14 août 2019, une réunion des parties prenantes de l’organe délibérant du CDLS-TP Borgou. Les nouvelles maladies infectieuses qui sévissent sous forme d’endémie, d’épidémie ou de pandémie ont fait l’objet de discussion au cours de cette séance à Parakou dans la salle de conférence de la préfecture de ladite ville.

Définir des mécanismes appropriés de prévention, de gestion, de surveillance et de riposte face aux maladies infectieuses et tropicales qui menacent la santé publique. Tel est  l’objectif visé par le conseil national de lutte contre le Vih/sida, la tuberculose, le paludisme, les infections sexuellement transmissibles et les épidémies. Pour Koudjo Tokpanou, médecin spécialiste des maladies infectieuses et tropicales, cette réunion permet la mise en œuvre du  suivi et de l’évaluation des activités de lutte contre les maladies infectieuses au niveau départemental. Les échanges au cours de cette réunion visent à contribuer à la recherche des ressources nécessaires à la mise en œuvre des activités de lutte contre les maladies infectieuses et tropicales. Veiller au bon fonctionnement du système de surveillance épidémiologique ; l’examen  et approbation  du  bilan des activités et  la gestion des ressources du programme de lutte contre les maladies infectieuses  ont meublés cette réunion. Selon le préfet du département du Borgou, Djibril Mama Cissé il s’agit d’une initiative qui vient à point nommé dans un contexte où certaines épidémies sévissent dans plusieurs zones de la ville et par ricochet dans le pays. «  Notre vision à la préfecture est de lutter efficacement avec la complicité des médecins dudit département contre tous les maux qui minent la bonne santé des hommes dans les différentes localités » a-t-il ajouté.  Il va plus loin et ajoute « nous devons être engagés pour garantir la santé humaine dans l’approche “one health” ou ” une seule santé, santé humaine, santé environnementale et plus loin santé animale ». Il faut noter que les participants sont repartis satisfaits de tous les échanges qui se sont faits.  Une photo de famille a achevé cette rencontre.

 

 

 Pancrasse Gandaho, correspondant Ouémé-Plateau



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


One thought on “SANTE : LE CDLS-TP  EN ORDRE DE BATAILLE CONTRE LES MALADIES INFECTIEUSES ET TROPICALES DANS LE BORGOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *