Séance de sensibilisation pour la paix en période électorale

249

les IS estudiantine outillées pour la non violence

La Fédération Nationale des Élèves et Étudiants de l’Union Démocratie pour un Bénin Nouveau ( FNEE-UDBN) a organisé une séance de sensibilisation sur la paix au profit des étudiants de la presse universitaire. Tenue le vendredi 12 mars 2021 à la salle 1 du restau bid de l’université d’abomey-Calvi, cette séance a pour but de rappeler aux journalistes de la presse universitaire ainsi qu’ aux artistes de l’ Eace, les comportements à avoir pour préserver et conserver la paix en periode électorale.

<

<<Echanger avec les étudiants de la presse universitaire et les artistes l’ensemble artistique et culturel des étudiants ( EACE),  sur les conduites à tenir pour préserver la paix >>C’est le but poursuivi par les membres de la Fédération Nationale des Élèves et Étudiants de l’Union Démocratie pour un Bénin Nouveau (FNEE-UDBN), en initiant cette séance de sensibilisation sur la paix en milieux universitaire. Etant le quatrième pouvoir de la république, la presse joue un rôle très important dans la société béninoise. c’est fort de cela qu’il faut sensibiliser les journalistes de la presse universitaire sur les conduites à tenue, en cette période électorale. A en croire Aristide Settin le chargé de communication de la section << en cette période très sensible, nous devons préserver la Paix >> . Le message que la Présidente de l’UDBN , l’honorable Claudine Afiavi PRUDENCIO veut transmettre aux Étudiants et aux institutions spécialisées estudiantines << est un message de cohésion de la nation béninoise. Les Béninois doivent se donner la main pour travailler à l’émergence, au développement et surtout à la consolidation de la paix dans le pays >>. Telle a été la lecture du discours de la SFM de la Fédération. À sa suite le communicateur Aristide SETTIN a donné deux codes de déontologie dans les médias : L’honnêteté du journaliste qui doit donner de vraies informations quoi que cela puisse lui coûter et La Responsabilité sociale du journaliste. Par ses deux articles donnés par le communicateur Aristide Settin, les journalistes savent désormais ce qui est leur rôle en cette période électorale. Selon lui << le journaliste doit bien choisir son angle de traitement, collecter, traiter les informations avant de diffuser >>Suite à cette sensibilisation, la Fédération continuera sa mission dans les autres universités : Lokossa, Parakou, Port-Novo pour le maintien de la paix.

Adjagbodjou Diane ( Stagiaire)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *