SÉMINAIRE NATIONAL SUR LA SÛRETÉ MARITIME À COTONOU : Les acteurs de la société civile de l’espace CEDEAO outillés

45

Le Projet Appui à la Sécurité Maritime Intégrée de l’Afrique de l’Ouest SWAIMS a initié du 7 au 8 juillet 2021 à l’Hôtel Lac de Cotonou, un séminaire régional sur la sureté maritime dans le golfe du Guinée. Organisé en partenariat avec l’ONG Eco-Benin, ce séminaire vise à renforcer les acteurs de la société civile pour une protection éfficace des océans.

 

Permettre aux participants à ce séminaire de disposer des outils nécessaires pouvant leur permettre de renforcer la lutte au niveau national et international. Tel est le but visé par les organisateurs de ce séminaire sur le plaidoyer, la recherche de financement et la gestion des conflits au profit des organisations maritimes de la société civile en Afrique de l’Ouest. Durant les deux jours de cette assise, une trentaine de participants venus de sept pays de la CEDEAO dont le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée, le Nigéria, le Togo et le Sénégal ont participé aux travaux dudit séminaire. Plusieurs communications, échanges et débats animés par des experts, chercheurs et des praticiens du domaine ont permis aux participants de disposer des outils necessaires pouvant permettre à la société civile d’être une ambassadrice de la surété maritime du golfe de Guinée. En effet, au cours de ces 15 dernières années, de nombreuses menaces de toute nature telles que la pêche illicite, la migration clandestine, la pollution, les changements climatiques, les droits de l’homme, la piratérie maritime se sont propagées dans le golfe du Guinée. Face à ces défis, la société civile aura un grand rôle à jouer a fait savoir Bathelemy Blede, Expert chargé du secteur privé et de la société civile – SWAIMS qui a rappelé l’objectif de ce séminaire. « Nous organisons ce séminaire parce que les organisations de la société civile n’ont pas souvent les moyens. Il y a des moyens qui existent mais …il faut savoir faire des projets de financement aux bailleurs pour qu’ils puissent vous régardez », a-t-il expliqué avant de poursuivre que cela va permettre le règlement des conflits sociaux. Il y a beaucoup de conflits sociaux. Et souvent on a la bonne volonté mais on sait pas comment travailler avec des autorités maritimes quand il y a des conflits. Pour sa part, Gautier Amoussou, Coordonnateur national de l’ONG ECO-BENIN a mis l’accent sur le survi de la population qui selon lui depend de l’océan et qu’il va falloir s’unir pour le protéger. C’est pourquoi cette initiative qui s’inscrit dans la vision de la Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) vient à point nommé. A l’en croire, ce séminaire vise à engager la société civile à jouer son rôle dans la mise en oeuvre de l’architecture de sécurité et de surété maritime. Félicitant les responsables d Projet Appui à la Sécurité Maritime intégrée de l’Afrique de l’Ouest SWAIMS pour cette belle initiative, le Dr Abdourhamane DIENG, Chef de la Division Sécurité Régionale – CEDEAO a montré que cela promeut l’engagement des sociétés civiles dans la lute contre l’insécurité. Les acteurs ont souhaité dans leurs interventions qu’un veritable plaidoyer soit engagé afin que cette sensibilisation souhaitée de la part de la société se passe bien.

P. FANDJI, D. ABOKI, J. HESSOU




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *