SENSIBILISATION SUR L’EXCES DE VITESSE EN MILIEU ROUTIERE : LE CNSR PREVIENT LES HANDICAPS POST-ACCIDENT

50

Les ambassadeurs du CNSR ont sensibilisé les étudiants de la 3eme année de droit par l’entremise d’une conférence. Déroulée dans l’amphi B500, elle a eu lieu le lundi 28 Octobre 2019 et a permis aux étudiants d’être au diapason des BA-BA des règles routières.

L’excès de vitesse et le statut d’assurance des véhicules impliqués dans les accidents de la voie publique est le thème inscrit au cœur des échanges entre étudiants et ambassadeurs du CNSR.

Pour ainsi lancer la série de campagne de sensibilisation qui va d’Octobre en Décembre. Et ce en réponse aux recommandations du rapport de l’enquête conjointement organisée par l’Institut Régional de la Santé Public d’Ouidah (IRSP) et Handicap International Bénin.

A travers ces communications les ambassadeurs du CNSR sont venus sensibiliser les étudiants de la FADESP en ce début de rentré académique. L’accent est mis sur les jeunes âgés de 15-29 et l’excès de vitesse sur la route qui  peut entraîner un handicap post accident.

Pour donc empêché ces accidents il est adressé au Président de la République qu’il ne doit plus permettre aux << jeunes n’ayant pas un âge de maturité de conduire car dans la tête de ces jeunes la vitesse est le meilleur moyen de montrer qu’on sait bien conduire>>.

À cela s’ajoute également << la vente par les femmes au milieu de la route surtout au niveau des feux>>. C’est en l’en croire les bases fondamentale des accidents. Et l’une des conséquences sévère de l’excès de vitesse est le handicap post-accident, une grave conséquence.

Pour donc y remédier il est conseillé par les ambassadeurs: le respect des panneaux de signalisation; ralenti  r à chaque fois au niveau des intersections ou carrefour; au niveau des descentes, des travaux publics, des virages et surtout au niveau des véhicules de priorité.

Lorsque on roule à 50km h, en face d’un obstacle qui se trouve à 30m par exemple, la distance de réaction est de 14m et la distance de freinage est de 14m en tout la distance d’arrêt est de 28m.

 

Donc lorsque on roule à 50km h, on peut éviter un obstacle ou le frôlé légèrement. Mais lorsque on roule à 90km h en face d’un obstacle de 30m, la distance de réaction est de 25m et la distance de freinage est 45m en tout vous devriez faire en tout 70m avant de vous arrêter.

C’est à dire que vous avez ramassé l’obstacle qui est devant et la trainer sur une distance de 40m en plus. Si c’est une personne vous l’avez envoyé écrasé. Raison pour laquelle la vitesse est déconseillée.

La vitesse normale en agglomération 50km h a l exception des autres panneaux qui exigent la réduction de la vitesse à 30, 20 ou même 15 km h compte tenu des réalités du milieu.

 



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *