SOUTENANCE DE MÉMOIRE AU CAFPJ : Didier Toulassi élevé au rang de « Maître en management des médias »

152

L’une des salles du Centre Africain de Formation et de Perfectionnement en Journalisme ( CAFPJ ) a servi de cadre à la cérémonie de soutenance de Monsieur Didier Toulassi le Mercredi 30 septembre 2020. À l’issue de cette cérémonie, l’impétrant a été élevé au rang de maître de management des médias avec la mention Très bien.

Le travail bien fait est toujours récompensé. C’est tout le sens qu’il sied de donner à la note et à la mention qui ont sanctionné les travaux de réflexion effectués par Didier Toulassi PDG de Vidéo Leader. Axée sur le thème : Management de la production audiovisuelle : Apport des sous-traitants à la télévision nationale Béninoise (ORTB), ses travaux de recherche ont reçu l’assentiment des membres du jury présents pour la circonstance.

Ces derniers, convaincus de l’effort louable fourni par l’impétrant ont déclaré à l’issue de sa présentation que son travail est acceptable et que le sujet traité est d’actualité. À ce sujet, la présidente du jury, Dr Florentine Houedenou, Enseignante chercheur à l’Université d’Abomey-Calavi option : Sciences de l’éducation et communication,  a déclaré que « Le jury, en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés vous déclare Maître en management des médias avec la note 16/ 20 et la mention Très bien».

Il faut dire que le travail de recherche du désormais Maître en management des médias, D. Toulassi a pour principal objectif d’analyser les raisons de la rupture du lien du partenariat qui existait entre les maisons de Production béninoise et la télévision Nationale ORTB, et de donner des approches de solutions dans l’intérêt national afin que les deux partenaires soient gagnants. « La réconciliation serait favorable aux deux parties, pour que le Bénin soit compté parmi les meilleurs producteurs audiovisuels» a confié le tout nouveau gradé aux médias à la fin de sa soutenance.

De tout cœur, Didier Toulassi puisque c’est de lui qu’il s’agit souhaite que son travail de recherche contribue à l’épanouissement de tous les professionnels des médias dans leur travail au quotidien.

Aimé AKEKE

 



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *