SOUTENANCE DE THÈSE A LA FADESP A L’UAC : Emmanuel Sèmassa Houénou élevé au rang de docteur

156

Dans la salle polyvalente de la Chaire UNESCO de l’Université d’Abomey-Calavi, Emmanuel Houénou a soutenu ce lundi 9 septembre 2019 ses travaux de recherche portant sur le thème : “Contractualisation du droit des sociétés dans l’espace OHADA : l’ordre public à l’épreuve de la liberté contractuelle”.

Devant un parterre d’invités, d’amis, de professeurs et autres, l’impétrant a vaillamment fait la restitution du fruit de ses travaux de recherches. Lesquels travaux ont été dirigés par les Professeurs François Xavier Lucas de l’école doctorale de Sorbonne et Roch Gnahoui de l’Université d’Abomey-Calavi. A l’en croire, le sujet choisi a pour objectif « d’apprécier la mesure de l’ordre public sociétaire et de déterminer la place de la liberté contractuelle dans l’organisation de la société dans l’espace OHADA ». Après sa brève présentation, les membres du jury n’ont pas manqué d’apporter leurs critiques. Après délibération, l’impétrant a été élevé au grade de docteur de l’Université d’Abomey-Calavi.

Pour la circonstance, il est à noter que le jury présidé par le Professeur Noël Gbaguidi de l’Uac est composé des Professeurs Cyril Grimaldi (France), Joseph Djogbénou (Bénin) et Étienne Alla (Côte d’Ivoire), outre les directeurs de thèse.

 

Déo Gratias Atsui (Stag)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *