SOUTENANCE DE THÈSE à l’UAC : Laurent De-Laure Faton élevé au rang de Docteur en Communication

72

Le Jeudi 03 Octobre 2019 à la salle de conférence de l’École doctorale Pluridisciplinaire de l’université  d’Abomey- Calavi  a eu lieu une cérémonie de soutenance de thèse du chercheur en communication, le Professeur Laurent -De laure FATON.

Mention très honorable, c’est la décision du jury qui sanctionne  les travaux de recherches de Laurent De- Laure Faton. Porté sur le thème : « Essai de modernisation du système de communication du fâ », l’impétrant a défendu devant un  jury présidé par  le professeur  Mahougnon KAKPO ;  professeur Maxime da Cruz, recteur de l’Uac  en qualité de  rapporteur,  de M. Kissezounon Gervais,  de M.GOKRA Dja André et de KRA KWASSI Raymond tous maîtres de conférences des universités de CAMES.

Une recherche dirigée par le professeur Maxim da CRUZ, recteur de l’Université d’Abomey-calavi et suivi par le docteur Jean-Euloge Gbaguidi, enseignant en sciences de l’information et de la communication et directeur du Laboratoire des Études des Médias de l’information et de la communication (LEMIC).Le présent travail de l’impétrant, présente une nouvelle approche de Communication participative.

Le modèle qu’il établit à l’issue de sa thèse remet en cause tous les modèles de Communication participative existant depuis les années 1990. Le même modèle est exploitable dans le domaine de Communication politique pour l’adapter aux réalités africaines. En réalité, le Fâ est simplement pris comme un prétexte pour se retrouver pleinement dans le champ de la Communication. Et pour sa part, le Fâ au lieu d’être considéré comme une religion ou la parole de Dieu est une science embryonnaire et une encyclopédie des savoirs des peuples du Golf du Guinée.

 

Ainsi donc, le nouveau docteur, Laurent De -Laure FATON  n’est pas du tout dans la dynamique du mysticisme et de l’occultisme. Un travail très satisfaisant à en croire le  président du jury qui a félicité  le Professeur pour le travail abattu et surtout pour le thème choisi qui selon lui  apporte des clarifications. Notons pour finir que c’est un  travail scientifiquement apprécié à l’unanimité par les membres du jury, qui n’ont pas manqué de féliciter à leur tour, ce nouveau Docteur en Communication.

 

 

Oyéyèmi AGANI (stag)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *