SOUTENANCE DE THÈSE A L’UAC: Serge Michaël Glito reçoit la mention très honorable avec félicitations du jury

245

(Encore un Docteur de plus pour la commune d’Allada)

Le vendredi 11 juin 2021, a eu lieu la soutenance de thèse de Serge Michaël Glito. Elle s’est tenue à la salle de conférence de l’école Doctorale de l’UAC où l’impétrant a exposé le fruit de ses travaux de recherches.

Promouvoir la gestion des déchets solides et ménagers dans la commune d’Allada. Tel est le but visé par l’impétrant en initiant son travail de recherche dont le thème est «valorisation agricole et énergétique des déchets solides et ménagers dans les arrondissements d’Allada centre et de togoudo (commune d’Allada ): diagnostic et perspectives». Ainsi, la mauvaise gestion des déchets ménagers dans la commune d’Allada est un grand problème identifié par l’impétrant. A cet effet, pour pallier à cette difficulté, un diagnostic est fait en vue de la valorisation de ces déchets solides et ménagers à des fins énergétiques. Ce sujet cadre avec cinq Objectifs du développement durable ( ODD ) dont l’ODD 2, 5, 6, 8, 11, et 12.

A en croire l’impétrant Serge Glito, les déchets solides ménagers sont des biens qu’on peut transformer. «Le bien-être de la population concoure à l’utilisation des produits biologiques, des produits dépourvus des engrais minéraux qui ont plusieurs risques », a-t-il ajouté. La valorisation agricole consiste à produire des engrais organiques, des compostes et à l’utilisation des produits de vente en produits maraîchers en vue de leur transformation en énergie biogaz. Cette production de gaz permet d’eclairer les ménages. Celle-ci entre en accord avec le programme du gouvernement qui prévoit que dans trente mois, toutes les villes soient en parfaite harmonie avec les énergies.

C’est à juste titre que Placide Clédjo, professeur titulaire et directeur de thèse de cette soutenance fait savoir qu’il s’agit d’un travail qui est d’actualité. «Le travail effectué est d’autant plus appréciable et d’actualité vu que le sujet abordé entre dans la droite ligne de la deuxième phase de la gestion des déchets solides et ménagers initiée par le gouvernement », a noté le directeur de thèse avant de préciser que les résultats de ces travaux de recherche sont déjà publiés dans des revues internationales et ont reçu un prix.

À l’endroit des autorités locales, le nouveau docteur les invite à s’approprier les textes de la décentralisation car c’est la base du développement durable, puis à l’aide des travaux de recherches résolver un temps soit peu les déficits enrégistrés au niveau de la population. Aussi appelle t-il le gouvernement à promouvoir les recherches en vue de résoudre les nombreux problèmes de la population. Il exhorte également les étudiants à persévérer dans la recherche même si c’est difficile.

Stanislas HOUEDEMAGNON




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *