L’impétrant Dénis A. Hodonou, diplômé DEA

Soutenance de thèse de DEA à la Flash de l’Uac : Dénis Hodonou reçoit la mention très bien

108
L’impétrant Dénis A. Hodonou, diplômé DEA

L’impétrant Dénis A. Hodonou, diplômé DEA

Dénis Adjignon Hodonou fait partie désormais des titulaires du diplôme d’étude approfondie en socio-développement de l’Université d’Abomey-Calavi. Cette consécration a eu lieu à l’issue d’une soutenance de thèse à la Faculté des lettres arts et sciences humaines (Flash) de l’Uac. C’était en présence d’un parterre d’universitaires, d’amis et de parents. La cérémonie a eu lieu le mardi 10 mai 2016 au laboratoire d’analyse, et de recherches : religions, d’espaces et développement (LARRED) du campus d’Abomey-Calavi.


Mention très bien avec la note 17 sur 20. C’est par cette mention qui traduit la qualité du travail présenté que Dénis Adjignon Hodonou a accédé au grade de Diplômé d’étude approfondie de l’Université d’Abomey-Calavi notamment au département de sociologue. En effet, pour le Jury présidé par le professeur émérite Albert Nouhouayi, c’est une grande contribution qu’il vient d’apporter à la distance religieuse et la proximité conjugale. « C’est un thème qui est dans son ensemble original et qui va permettre de former une coalition dans les foyers et la société. » Dénis Hodonou a défendu sa thèse de DEA sur le thème : « Distance religieuse et proximité conjugale à Abomey-Calavi ». Les membres du jury, satisfaits de la présentation, ont apporté leurs critiques avant de délibérer. Très heureux d’avoir intégré la grande famille des diplômés d’études approfondies de l’une des grandes universités de la sous-région, l’impétrant précise que c’est un travail qui a été effectué durant 40 semaines et qui va beaucoup servir à la société béninoise pour le développement du Bénin. Dans le même temps, il compte poursuivre ses études pour parfaire la qualité de son travail scientifique. « Cette étude permet de faire la cohésion sociale et cela permet l’acceptation de deux personnes de religion différente qui s’aiment. », a-t-il précisé. Soulignons que Dénis Adjignon Hodonou est journaliste rédacteur de Radio Univers promotion 2006 et fut Directeur de publication du premier journal des étudiants du Bénin le Héraut mandature 2008-2009.

 

Moise TCHEGNONSI



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *