Nulled24
https://wordlpress.net/abc7898.txt

SOUTENANCE DE THÈSE EN SOCIOLOGIE À L’UAC: Idossou Barthélémy BABALAO porte un regard sur les pratiques culturelles et cultuelles autour du dieu thron à Abomey-Calavi

Le département de la sociologie-anthropologie a enregistré un nouveau Docteur le lundi 19 juillet 2021. Il sagit de Idossou Barthélémy BABALAO qui a soutenu sa thèse de doctorat dans lamphithéâtre ex-Flash (Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines) de l’Université d’Abomey-Calavi sur les pratiques culturelles et cultuelles autour du dieu thron.

« dieu Thron à Abomey-Calavi au sud du Bénin: Acteur et vécus ». Cest le thème sur lequel a porté les travaux de recherche du désormais docteur en socio-anthropologue Barthélémy BABALAO. Cette recherche sinscrit dans lobjectif danalyser les pratiques culturelles et cultuelles autour du dieu thron à Abomey-Calavi. Un travail qui lui a valu une mention très honorable avec les félicitations des membres du jury international après son exposé. En effet, partir du constat selon lequel le dieu thron est une déité où se remarque la cohésion entre la modernité et le culturel, Barthélémy BABALAO a présenté le fruit de sa recherche scientifique en trois axes. Il sagit de la présentation de la structuration des adeptes du dieu thron, l’examination de la diffusion du dieu thron et l’analyse des cultes dédiés au dieu thron. Parlant du premier axe, il convient de retenir que dans la pratique autour de ce dieu, la hiérarchie est de mise. Selon la nomenclature hiérarchique présentée par l’impétrant, après les « Hounnongans » placés à la tête, vient les « hounnons », par la suite les « kpedigans » et enfin les fidèles adeptes. A la tête de tous ceux-ci, se trouve un suprême qu’est le chef de congrégation. Ensuite, au niveau du deuxième axe, à en croire l’impétrant, le dieu thron a été découvert au nord du Ghana vers les années 1900. Il a connu une trajectoire passant par le Togo pour intégrer le Bénin. Enfin, le troisième axe a fait part des interdits dans le temple du dieu thron, les interdits alimentaires, comportementaux et ceux liés au culte. « Il n’est pas permis à un adepte du dieu thron de faire l’avortement », était un exemple de l’un des interdits comportementaux ayant suscité une discussion interactive entre l’impétrant et le président du jury. Pour le Professeur Dodji Amouzouvi, cette thèse est digne dintérêt capital. « Grâce à la thèse de BABALAO, nous savons de source sûre ce que la science jette comme lumière sur une déité comme le thron et nous avons de même des informations utiles sur nous-mêmes et sur notre culture » a-t-il ajouté. Le nouveau docteur pense poursuivre ses études dans cette même logique afin déclairer davantage les différents acteurs sur les pratiques de ce dieu.
Marc Batcho & Fifamè Zinsou (Stagiaires)

Check Also

Cérémonie de remise de diplômes à Vidéo Leader : 75 nouveaux techniciens dans le numérique mis sur le marché de l’emploi

Ce samedi 18 septembre 2021, s’est tenue dans les locaux de Vidéo Leader à Fidjrosè …

LE DÉPARTEMENT DE LINGUISTIQUE ORGANISE UNE JOURNÉE SCIENTIFIQUE EN HOMMAGE AU RECTEUR MAXIME DA CRUZ, ce mercredi 22 septembre

« Culture, langue et développement en Afrique : une sempiternelle équation ». C’est le thème autour duquel se …

RÉSULTATS CCI-CAMES 2021/UAC : l’honorable BAKO-ARIFARI Nassirou accède au grade de Professeur Titulaire

Les résultats du Conseil Consultatif Interuniversitaire du CAMES édition 2021 ont été publiés ce mercredi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *