Syndicat des enseignants-chercheurs et chercheurs : Julien Gbaguidi et Fawaz Bakary suspendus

98

Suite à la suspension des motions de grèves par l’intersyndicale de la maternelle et du primaire et du syndicat national des enseignants et enseignants-chercheurs du Bénin, Fawaz Bakary et Julien Gbaguidi viennent d’être suspendus par le Bureau Exécutif de la Confédération des Organisations Syndicales Indépendantes du Bénin (Cosi-Bénin).

La décision de suspension de ces deux membres de la Cosi-Bénin est intervenue ce lundi 26 mars 2018. Ils leur sont reprochés la prise, de façon unilatérale, de la décision de suspension de la motion de grève de l’enseignement primaire pour Fawaz Bakary qui s’est lié à certains responsables syndicaux de la maternelle et du primaire pour suspendre la motion de grève de l’Intersyndicale sans consulter la base.  Et de l’enseignement supérieur pour ce qui concerne Julien Gbaguidi qui s’est désolidarisé des autres syndicats de l’ordre supérieur.

Pour le bureau exécutif de la Cosi-Bénin, ces actes constituent une violation de la vision de l’organisation syndicale et une haute trahison au vu des dispositions prévus par les articles 22, 23 et 24 des statuts et article 49 du règlement intérieur de la Cosi-Bénin. Par conséquent, ils ne sont plus habiletés à participer aux différentes activités qu’organiserait le bureau, à représenter ou à prendre des engagements au nom de la confédération dans aucune instance de décision.

Il est important de souligner que Julien Gbaguidi avait déjà rendu sa lettre de démission au Bureau du Snecc-Bénin. Une décision qui fait suite à sa suspension le 22 mars dernier par le même syndicat dont il avait la charge.

Anselme CODJO



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *