UAC / 1er tour des élections rectorales ce jour : (1057 électeurs décident du successeur de Sinsin)

90

Longtemps attendu, le premier tour des élections rectorales pour la succession de Brice Sinsin se déroule ce lundi 30 octobre 2017. Entre cinq candidats, les grandes composantes de la communauté universitaire d’Abomey-Calavi, à savoir : enseignants, personnel administratif et étudiants sont aux urnes pour élire la nouvelle autorité de la première et plus grande université du Bénin.

À qui de Maxime da-Cruz, NobertHounkonnou, Delphin Mèhinto, Pierre Dossou-Yovo et Flavien Gbeto sera échue la succession de Sinsin ? L’équivoque de cette préoccupation, bien entendu, sera levée au soir de ce lundi 30 octobre 2017. Après deux semaines de campagne pour rallier à leurs causes les différents électeurs, les candidats aux élections rectorales verront leurs propositions, aspirations et ambitions entériner dans les urnes ce jour. Ceci, conformément à l’annonce de la commission commise à l’organisation dudit scrutin rectoral, le 4e de l’ère démocratique de l’Uac, le 8 octobre 2017 au cours de sa conférence de presse : « le scrutin démarre ce lundi 30 octobre 2017 sur tous les campus de l’université d’Abomey-Calavi » d’après AttiklémèKossivi.

Au total 1057 électeurs dont respectivement 884 enseignants statutaires, 21 enseignants non statutaires, 53 personnels administratifs et techniques de service et 107 étudiants sont sélectionnés pour décider du prochain homme fort de l’UAC. Ils sont attendus dans 12 centres de vote à savoir, l’Eneam (47 votants), la Fllac (95 votants), la Faseg (62 votants), l’Epac (124 votants), la Fashs (127 votants), l’Enam (30 votants), la Flash d’Adjarra (19 votants), la Fss (171 votants), la Fast (134 votants), la Fsa(111 votants), la Fadesp (61 votants), Injeps (75 votants). Après 20 jours de campagne, chacun des prétendants a affûté ses armes pour virer la barque en sa faveur. En tout cas, les cinq (5) prétendants un poste estime connaître convenablement l’Uac, ainsi que la thérapie adéquate pour la sortie de son état.

De tout, il faut noter que d’importantes personnalités politiques béninoises et enseignants du supérieur sont concernés par ce scrutin. La ministre en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Odile Attanasso est attendue au centre de vote « ENEAM » pour porter son choix sur celui qu’elle juge avoir le charisme nécessaire pour faire le « job » pendant les trois prochaines années à l’uac. Les regards sont donc rivés sur ce lundi soir pour les grandes tendances et au besoin, les ralliements.

Moïse TCHEGNONSI



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *