UAC : Abel Dossa prend les rênes de la Police Universitaire

116

Après être élu à la faveur d’une assemblée générale élective tenue le dimanche 12 août 2018, la nouvelle équipe qui coordonnera pour les douze prochains mois les activités de la police universitaire a été officiellement installée.  C’est la salle n°1 du restaurant BID de l’UAC qui a abrité la cérémonie de passation de service entre l’ancien et le nouveau bureau de cette institution sécuritaire du milieu universitaire. Et ce, le dimanche 02 septembre 2018.

DOSSA Abel. C’est désormais le nom à retenir pour nommer le nouveau directeur de la police universitaire de l’université d’Abomey-Calavi. Au détour de cette cérémonie de passation de service, il a pris les rênes de cette nouvelle équipe dirigeante composée de neuf (9) membres. L’un après l’autre, le CCF, le CODE et le COGERES tous d’eux représentés respectivement par Nicéphore Elichard, Akim Adjibadé et Donald Tossou, et dans leur allocution, ont tenu à féliciter le bureau sortant pour sa franche collaboration.  Après avoir remercié tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à la réussite de sa mandature, le directeur sortant, AKANDE Marius,  a convié le nouveau bureau à se référer aux anciens afin de se ressourcer.

Dans son intervention, le directeur entrant DOSSA Abel, a remercié tous ceux qui lui ont accordé leur confiance en portant leur choix sur sa liste. Et au nom de ses collaborateurs, il s’est engagé à faire de l’institution dont il a désormais la charge une police forte et unie. Sur autorisation des honorables présents, le directeur DOSSA Abel a déclaré les membres du bureau sortant honorables. L’exécution de l’hymne de  la police universitaire est venue mettre un terme à cette cérémonie de passation de charge.

Melchior TOKPO (Stag)



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *