UAC : La FLLAC organise des journées portes ouvertes

141

La faculté des lettres, langues, arts et communications (FLLAC) de l’université d’Abomey-Calavi a organisé ce mercredi 28 mars 2018 la 1ère édition des journées portes ouvertes. Initiée pour faire découvrir l’institution, ladite activité a servi de tremplin pour le lancement d’un colloque international. C’était dans l’amphithéâtre Houdégbé de l’Uac.

Présenter les opportunités disponibles en matière de recherches scientifiques, d’innovations et bien d’autres à la communauté universitaire dans le domaine des lettres, langues, arts et communications, ce sont là les principaux objectifs qui sous-tendent l’organisation de la première édition des journées portes ouvertes à la Fllac. Cette initiative qui se couple à la tenue d’un colloque international qui a pour thème « lettres, langues, arts et communication au service du développement d’une nation» vient ainsi servir d’occasion pour découvrir l’importance des entreprises dans le domaine pour le développement d’une nation.

Pour l’occasion, c’est une mobilisation d’homme aguerri qui s’est constaté. Dès l’entame de la cérémonie de lancement des journées portes ouvertes, c’est le  doyen de la faculté qui, a  sa prise de parole, a rappelé les mobiles de l’activité. Pour lui, le colloque « qui s’inscrit dans le cadre des premières journées portes ouvertes vise à offrir aux participants des opportunités de réflexions sur les questions contemporaines liées aux langues, cultures arts et communication sous toutes ses formes en Afrique et dans le monde pour enrichir les idées ».

Dans cette logique, le premier vice-recteur chargé des affaires académiques, Marcel Zannou, a affirmé que cette cérémonie est révélatrice de l’ambition d’impulser un nouveau dynamisme aux recherches sur la corrélation entre les lettres, langues, arts et communication et les défis des triples plans économiques, politiques et socioculturels. Pour le professeur Bienvenu Koudjo, représentant le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, c’est une initiative noble qui convie ces cibles à s’affranchir de tout enfermement.

Toujours selon lui, le thème proposé pour la circonstance « interroge chaque enseignant-chercheur sur la place qu’il veut ou doit occuper dans le processus de développement du pays ». La cérémonie s’est achevée par le lancement des activités du colloque par le regroupement en ateliers.

Il faut précisé que ledit colloque se tient trois jours, et qu’au cours de celui-ci, un brassage sera observé entre enseignants et chercheurs du Bénin et de l’international d’une part et des étudiants et le public d’autre part à travers des activités regroupées tel la foire d’ouvrages scientifiques, d’art, de culture, la présentation des offres de formation suivie de la visite des départements et instituts de la Fllac.

Encadré

 Créée par l’arrêté n°2016-731/MESRS/DC/SGM/SA/SGG16 du 18 octobre 2016, la faculté des lettres, langues, arts et communications (FLLAC) de l’université d’Abomey-Calavi est une émanation de la scission de la faculté des lettres, arts et sciences humaines (FLASH). Celle-ci a vu le jour le 21 août 1970 en même temps que l’université du Dahomey sous l’appellation de département des études littéraires, linguistes et des sciences humaines (DELLSH) avant d’être érigée en faculté en 1977 par arrêté n°353/MET/UNB/R. Elle est une entité de formation générale et professionnelle de l’université d’Abomey-Calavi (Uac).

Elle a pour mission, la formation, la recherche, l’expertise et l’appui au développement dans les domaines des lettres, langues, arts, cultures et communications. À ce titre, elle est chargée de donner une formation de culture générale et de compétences spécifiques aux étudiants et de les rendre aptes aux besoins du marché de l’emploi.

La faculté offre des formations conduisant aux diplômes de licences, master et doctorat des enseignements supérieurs, conformément aux textes en vigueur à l’université d’Abomey-Calavi. En plus de cela, elle dispense une formation à la recherche scientifique au sein des laboratoires ou des services assimilés ; de faciliter et d’assurer la publication des résultats des travaux de recherche. Elle assure le perfectionnement et la formation continue des personnels des entreprises privées et de toutes structures étatiques ou non, qui en expriment le besoin et enfin d’apporter l’expertise nécessaire pour répondre aux enjeux du développement national et international.

Ces différentes tâches s’exécutent conformément aux exigences du système LMD tel que prévu par le décret n°2010-272 du 11 juin 2010, portant adoption du système licence-master-doctorat dans l’enseignement supérieur et république du Bénin, l’arrêté rectorale n°092-17/UAC/SG/VR-AARU/SEOU/013 MESRS 17 du 28 septembre 2017 portant règlement pédagogique de la faculté des lettres, langues, arts et communication (FLLAC) de l’université d’Abomey-Calavi.

La faculté est dirigée actuellement par le doyen, professeur Flavien Gbéto, enseignant au département de la linguistique. Il est assisté dans ces tâches par un vice-doyen, docteur Vincent Atabavikpo, Maître de conférences et enseignant au département de germanique.

La Fllac comporte cinq (05) départements et un (01) institut qui offrent des formations de qualité permettant aux étudiants de s’engager dans divers domaines d’activités. Il s’agit du département d’anglais, des lettres modernes, d’espagnol, de linguistique, des études germaniques.

Certains départements peuvent, en cas de nécessité, être érigés en instituts par arrêté ministériel sur proposition du Recteur, après avis du doyen de la faculté. Nonobstant l’existence de l’actuelle école doctorale pluridisciplinaire (EDP).

Les effectifs des différentes catégories d’acteurs au sein de la faculté sont : 69 enseignants, dont 9 professeurs titulaires, 13 Maîtres de conférences, 19 Maîtres-Assistants et 26 Assistants. L’effectif du personnel administratif est de 18 réparti en 8 conventionnés recrutés sur le budget du rectorat et 10 conventionnés recrutés sur le budget de la Fllac. Et enfin 13360 étudiants dans les cinq filières comme suit : 3492 au département d’Anglais, 1177 au département d’études germaniques (allemand), 2006 au département des lettres modernes, 3394 au département d’espagnol et 3291 au département de la linguistique.

Luc Antoine AMEGNISSE



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *