UAC : Les étudiants marchent sur la DBSU pour rompre avec le silence

173

L’Union Nationale des Scolaires et Etudiants du Bénin et L’ONG la voix des étudiants ont effectuées le mardi 28 août 2018, une marche de protestation sur la Direction des bouses et Secours Universitaires (DBSU).La marche a démarrée devant le  grand portail de l’Uac pour  échouer  à la DBSU où, ils ont faire lecteur de leur notions de protestation.

L’Affichage et le payement immédiat de tous les noms des étudiants des années antérieures, explications sur la disparition mystérieuses de certains dossiers  des étudiants allocataires des années antérieures, l’annulation pure et simple du décret N° 2017-155 du 10 Mars 2017 portant attribution des allocations universitaires dont le contenu écartent les enfants des  pauvres du droits de bourses et allocations universitaires , l’octroi de bourses aux enfants des pauvres sans critères de moyenne et d’âge et l’affichage des listes de frais des mémoires, sont  entre autres les exigences que les protestataires ont adressés aux autorités  de la DBSU à travers  leur notion de protestation.

Selon Josué  HOUNGBEDJI  le port parole de l’ONG la voix des étudiants, cette marche est initiée par les étudiants pour rompre le silence au vue des considérations qu’ils ont eu à faire dont « la volonté manifeste du pouvoir  du Président Patrice Talon de réduire au silence les pauvres de notre pays en vue de mieux piller et dilapider les ressources du pays » Ainsi après lecture de la notion de prostration devant la représentante  du Directeur de la DBSU, S’en est suivie  sa remise à la représente qui promet en rendre compte fidèlement  à leurs supérieurs hiérarchique. Les contestataires insatisfaits de la réponse à eux servie par l’autorité, promettent de revenir à la charge avec des moyens plus forts, si rien n’y fit dans un bref délai.

Saturnin NOUKPO



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *