Uac, Igate, institut de géographie, lancement, rentrée solennelle, amphi jean pliya, Bénin, université d'Abomey-Calavi, Le Héraut

UNIVERSITE D’ABOMEY-CALAVI : L’IGATE fait sa rentrée solennelle

252

 

L’Institut de géographie, de l’aménagement du territoire et de l’environnement (IGATE) a, à travers une cérémonie de lancement, fait sa rentrée solennelle pour le compte de l’année académique 2017-2018 ce lundi 20 novembre 2017.

Déroulée dans l’amphi Jean Pliya de l’Université d’Abomey-Calavi, ce sont les activités académiques dudit institut issu du département de géographie et d’aménagement du territoire (DGAT) qui sont ainsi lancées.

Pour le professeur Brice Augustin SINSIN, recteur de l’Université d’Abomey-Calavi, se prononçant sur l’importance dudit institut, l’IGATE vient porter un coup de main non négligeable pour pallier au problème de massification des apprenants.

En effet, après avoir peint le tableau des mauvaises conditions d’étude des étudiants, il a rappelé que conformément aux exigences du système LMD, la gestion du taux d’apprenants en accord avec la qualité de l’enseignement est un impératif. Deux obligations auxquelles l’Institut de géographie, de l’aménagement du territoire et de l’environnement vient donner un coup de main considérable.

Pour sa part, Brice TENTE, directeur  adjoint de l’IGATE, dans la même logique que le recteur, n’a pas manqué de remercier la communauté universitaire pour l’intérêt accordé à la promotion d’un enseignement de qualité au service de la nation. Fier de ce que le géographe est indispensable à toute communauté, il a aussi précisé que la formation de celui-ci dans les conditions optimales est une obligation. C’est justement ce à quoi va œuvrer l’IGATE a-t-il ajouté.

Deux communications ont d’ailleurs meublé ce lancement. Une communication qui a fait office de présentation de l’IGATE et de ses offres de formations puis une autre sur le pôle de formation Licence/Master en volontariat entrepreneuriat et développement à IGATE de l’UAC.

Il faut retenir que la professeure Odile Guèdègbé, doyenne de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales (Fashs) était présente au lancement de ladite rentrée.

 

Luc Antoine AMEGNISSE



Créé en novembre 1988, LE HERAUT est le tout premier journal des étudiants du Bénin. Informer, former, éduquer et divertir les membres de la communauté universitaire et la nation, tels sont les buts essentiels de ce mensuel. Pionnier dans la naissance et la floraison d’une presse privée libre et plurielle au Bénin, Le HERAUT fait office de lieu de baptême pour nombre des grandes plumes de la presse nationale et d’école de journalisme par défaut pour qui sintéresse au métier. Membre du Carrefour International de la Presse Universitaire Francophone (CIPUF) et initiateur de l’Union des Presses Universitaires Francophones de lAfrique de l’Ouest (UPUFAO), LE HERAUT a un lectorat potentiel de plus de cent mille étudiants (100.000) étudiants répartis sur tous les campus universitaires du Bénin. Le Héraut est entièrement conçu et réalisé par des étudiants venus de divers facultés, instituts ou écoles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *